à coeurs ouverts

°Pour vous !

à coeurs ouverts

Cet espace est là, pour vous, afin de « poser » et partager des émotions,  des sentiments, des troubles, des impressions, des questionnements que vous ressentez dans votre vie, dans votre coeur…ceux que Michaël a fait naître en nous, de son vivant …et depuis son envolée !

Vous pouvez parlez du banal, comme du précieux ! Cet endroit doit-être un  » endroit meilleur », douillet,  une petite place, un refuge intime  où chacun peut « se dire », avec ses mots ! Vous pouvez utiliser un pseudo.

Utilisez l’emplacement « commentaire »   ou ma boite Gmail…si vous voulez agrémenter votre texte avec une photo, une image, un dessin.

Léa.


°J’ajoute ce lien vidéo...car je trouve que sa place est vraiment ici ,avec l’ambiance de  cette page  « à coeurs ouverts » ! Lancez la vidéo et revenez  ici ,sur la page , la musique vous suit !

 

http://www.youtube.com/watch?v=Z0FeIIWmvr8&feature=player_embedded

http://www.wat.tv/video/my-angel-50f3z_50f3v_.html

 
 

  Passez la souris sur les photos !


°

Votre espace à coeurs ouverts !

°Passez la souris sur les photos !
 
 

°

Marjery revient te dire qu’elle est heureuse dans sa vie

Me voici ici « A cœur ouvert » pour parler de toi Michael. Je me rend compte au bout de c’est 5 années très bientôt combien j’ai avancé depuis ton départ. Tu es un être qu’on ne peut oublié puisque tu as su imprégner cette planète et les cœurs de ton emprunte. Après ton envolé il a bien fallut avancer même si le chemin a été difficile et pour certains il l’est encore. C’est pas facile d’accepter le départ Capture jeune souriredes gens qu’on aiment. Mais au jour d’aujourd’hui je crois enfin pouvoir le dire que pour mon cas je m’y suis faite. Ma vie me rempli de joie et de bonheur et du fait j’avoue que je pense beaucoup moins a toi sauf si on me le rappelle. Comme une de tes chansons qui va passer a la radio un exemple parmi d’autre. Parfois quand je vois certains message de fans te concernant je trouve tellement dommage que toutes ces personnes reste dans une tel tristesse qu’ils se rendent même pas compte qu’il passe a coté de tellement de belle chose voir même de leur propre vie. Te pleurer constamment ne te fera en aucun cas revenir alors a quoi bon. Et je pense que chacun a le droit l’espace d’une journée ou quelques temps de t’oublier. C’est aussi une manière de te laisser en paix là ou tu es a présent.

C’est comme toute cette agitation qui est fait autour de ce nouvel album de toi qui doit sortir en Mai. Je trouve tellement dommage que les gens ne se contente pas de ce que tu as laissé et en veulent toujours plus. C’est la nature humaine tu donne ta main ils te prennent le bras entier.

Tu resteras toujours ma douce pensée de temps en temps …
Réponse

Marjery avril2014

0

Nany a envie de partager aussi …. « ce qu’elle a sur le coeur » au sujet de Michael !

Michael’s heritage 20 août 2013, 22:53

Ils viennent du bout du monde pour célébrer ton nom Mais hélas rares sont ceux qui sont vraiment sincères Oh bien-sur on va dire qu’ils ont le cœur si bon Puisque tout ton génie ils louent et ils révèrent.

Ce sont tes proches, Michael, et ne te méprends point Tu n’en trouveras pas un seul pour Nany exprime ce qu'elle a sur le coeur !reconnaître Qu’ils se sont présentés souriants au matin Alors que tu venais juste de disparaître.

Ceux-la peuvent être honnêtes, après tout c’est leur âme Et le fond de leur être qui compte désormais… Mais ce qui me tracasse sont ces étranges charmes Qu’ils tissent autour des tiens, commettant leurs méfaits.

Ce sont des parasites tout grand homme en supporte Et il doit vivre avec quelle qu’en soit la raison Regarde bien Michael ce que ces gens t’apportent, Eux qui sont prêts à tout pour hanter ta maison.

Ils viennent tes enfants gâter, émerveiller Ils chantent tes louanges et célèbrent tes dons Ne te laisse pas faire Mikey o mon doux ange Car ils sont pire que tout, de réels poisons.

Protège tes enfants Mike, je t’en supplie, Mets-les donc bien en garde contre tous les abus Car tu sais que toi-même jadis tu y a cru Et ces gens t’ont cassé et jeté aux orties.

Je ne citerai nul, ils se reconnaîtront, Ces vermines qui seul le dieu dollar adorent Ils se jettent tête baissée dans une chasse au trésor Et ils veulent profiter de ta disparition.

Paris, Michael, Blanket, faites donc attention, Les plus proches de vous vous attendent au détour Et de vous facilement une bouchée feront Après avoir tenté de vous faire la cour.

Ne les croyez donc pas, ils vous mentent, ils s’agitent De votre age si tendre ils tirent du profit Et un jour ils auront tout conquis et tout pris Vous laissant seuls et tristes, prêts à prendre la fuite.

C’est de ses amis proches qu’il faut se méfier, L’expérience m’a appris que leur discours est vide Qu’ils n’éprouvent pour vous ni tendresse ni pitié Et que leurs sentiments sont en tous points cupides.

Relevez donc la tête mes beaux enfants chéris, Redonnez à Papa sa fierté bafouée, Et sans créer de drame et en étant gentils, Restez donc sur vos gardes et tout va s’arranger.

Je vous souhaite d’être heureux, vous le méritez tant Car vous êtes avant tout ses amours, ses enfants, Vivez votre bel age avec toute l’insouciance Qui est le privilège de la plus belle enfance.

Pour Paris, Michael et Blanket Jackson, quelques jours avant les 55 ans de Michael.

Nany, 21 août 2013.

0

Nany imagine une belle rencontre avec toi Michael !

Voici un poème-fiction ou j’imagine que ma rencontre avec Michael est une véritable histoire d’amour…

Mon  histoire avec toi est une histoire d'Amour !

Silence

Demain est comme hier et je pense à ce jour
Ou tu as pris ma main dans la tienne, doucement
Nous étions juste alors si heureux mon amour
Que j’ai cru vivre ainsi jusqu’à la fin des temps.

Mais loin est la magie et ont fui les années
Et me revoilà seule en moi-même, à rêver
De ce joyeux matin, cette tendre journée
Ou nos yeux s’étaient là sous le soleil croisés.

Tu étais tellement toi, si beau et si gentil
Ta douceur égalait ton charme et je sentais
Une douce chaleur, un souffle que j’aimais
M’envahir et pour moi ça n’avait pas de prix.

Nous restions là, heureux, serrés l’un contre l’autre
Sans même oser parler, sans faire le moindre geste,
Et tels deux amants qui seraient pris en faute
Nous tentions sans succès au moins de disparaître!

Sous la voûte céleste, au doux chant des oiseaux
Profitant de la vie en son jour le plus beau
Nous étions jeunes alors et ma foi innocents
Nos cœurs battaient si fort, oui mais c’était avant.

Avant que tu t’en ailles, mon impossible amour
Avant que les années prennent la place des jours
Avant que nos deux âmes soit hélas séparées
Chacune s’en retournant de son propre coté.

Dure à vivre est l’absence et si lourd le silence
Faisant glisser ces perles argentées de mon œil
Oh mon ange, je ne veux pas que tu m’en veuilles
Si nos cœurs éloignés n’ont pas saisi leur chance.

C’est la vie et je sais que les tendres adieux
Sont loi inéluctable pour bien des amoureux,
Que les yeux des amants sont faits pour se perdre
Dans l’absence, le vide, et aussi les ténèbres.

Adieu, mon bel amour sois heureux malgré tout
Sans moi et avec celle que tu auras choisie
C’est ainsi et je sais que les destins surtout
Ne correspondent pas, hélas, à nos envies.

Je m’en irai donc seule sur le chemin tracé
Qui, je sais, m’est toujours plus ou moins imposé
Mais je n’oublierai pas notre belle rencontre
Qui s’était arrêtée au cadran de ma montre.

Les amours éphémères sont souvent les plus belles
Car elle n’ont pas le temps de mourir peu à peu
Même si elles demeurent à jamais pour moi celles
Qui font chaque nouveau matin pleurer mes yeux.

Nany, 2013.

0

Earth a envie de lui dire  des mots doux !

Michael,

Je me sens privilégiée d’avoir su ouvrir mon coeur, de t’y avoir fait entrer pour toujours.

Je me rend de plus en plus compte que la plupart des gens qui ont fait de même sont des gens de coeurs, des gens gentils, prêt à aider, tu nous as transformé ou plutôt tu nous as permis de nous révéler. Nous sommes ou nous essayons d’être dans une démarche spirituelle d’amour. Ma religion c’est toi, je n’ai pas envie de m’enfermer dans une religion quelconque car ça me donne l’impression d’emprisonnement, de devoir penser d’une manière définie. Avec toi j’ai appris à réfléchir par moi même , à avancer doucement mais sur le chemin qui est le mien. Je progresse chaque jour un peu plus même si je n’en ai pas forcément l’impression. Et tout ça c’est grâce à toi, j’ai l’impression que tu me portes, que tu me pousses à m’améliorer, que tu n’es pas loin de moi dans les moments de doute.

Il est bien difficile de se démarquer dans le monde actuel et de porter ses convictions. J’espère qu’un jour l’humanité se réveillera et qu’ensemble nous pourrons créer un monde meilleur car même si je sais que je suis dans le vrai quand j’envoie des messages de paix et d’amour, ça me fend toujours le coeur de ne pas être comprise. Je sais que je ne suis pas faite pour ce monde mais je sais aussi que je me dois de montrer le chemin à ceux qui m’entourent, même s’ils ne sont pas réceptif aujourd’hui, ils le seront peut être demain. Tu ne t’es jamais découragé et a toujours exprimé tes sentiments avec ton coeur malgré les railleries de certains, il doit en être ainsi pour nous tous.

Comme dit si bien Léa « Depuis Toi, ma religion c’est l’amour » et je rajouterais « et tu en es le symbole »

Car chaque moment de spiritualité je pense à toi, je t’aime.

Earth,

0

Marjery partage son sentiment sur « la vraie histoire de Michael « 

J’ai de plus en plus la certitude que Michael était un messager envoyer par Dieu.

C’est pas possible autrement. Et je me dis que Dieu l’a conçu a l’image de son fils Jésus. Je veux dire par là qu’a l’époque ou le Christ était dans notre monde l’être humain autant l’avouer était très bête pour comprendre que c’était le fils de Dieu. Ils ont donc pris Jésus pour un fou et on préféré le tuer. Dieu ses dit alors que ce n’était pas le bon moment pour envoyer un messager sur terre qui avait pourtant pour but de montrer que le seigneur existe tant qu’on garde la foi. Il s’est donc dit qu’un jour viendra ou l’homme comprendra mieux il faut juste attendre !

29 Aout 1958 Dieu s’est donc dit je vais envoyer une nouvelle facette de mon fils celui là l’homme devrait mieux capter le message. Il l’a donc créer avec ce qu’il y a de plus universel le don de la musique. Et Dieu s’est dit tant qu’il chantera l’amour l’homme comprendra. Il ne faut pas qu’il s’arrête de chanter sinon l’homme se déchainera sur lui. Il s’avère que Dieu a vu juste par le biais de la musique Michael a su faire passer son message d’amour et de paix non sans sacrifice il n’était pas conçu pour avoir une vie propre a l’homme il fallait qu’il se concentre sur sa mission. Cela lui a donc jouer bien des tour car quand Michael a commencer a se comporter comme un homme simple l’être humain n’a pas compris et l’a traiter de quelqu’un de bizarre. Et là les problèmes ont commencer. Dieu savait qu’un jour ou l’autre ça allait mal tourner on est pas fils de Dieu sans souffrir, sans être un martyre, sans être a nouvel fois crucifier sur la place publique. Michael a arrêter de chanter quand est venu le temps des procès ça c’était le martyre et crucifixion a la fois. Ensuite est venu l’exile pour mieux revenir seulement le messager est revenu bien affaibli l’homme n’a donc toujours pas compris il a continuer de le faire souffrir. Dieu s’est dit alors « Mon fils ton message est passer l’heure est venu pour toi de rentrer dans notre royaume l’homme comprendra enfin quand tu le laissera seul. » On est le 25 Juin 2009 et c’est ce qu’a entendu Michael en s’endormant pour de bon. Il est donc rentrer chez lui pour de bon.

Voilà c’était la vrai histoire de Michael Jackson. En tout cas celle en quoi je crois.
Une preuve de ce que j’avance pour la fin de mon histoire c’est que le monde se rend compte de plus en plus que Michael était un ange, un messager. Regardez vous !
On ose même le dire tout fort au risque de passer pour des illuminer mais de plus en plus de gens se rallie a cette idée. On parle d’Au delà etc etc Michael revient dans plein de sujet concernant ça. Bref le monde a ouvert les yeux. Et je crois que c’est par là que le commencement de la réhabilitation de son image !

Marjery
Le 7 oct
 

0

Much Too Soon l’aime à jamais, ici, maintenant et pour toujours .

” T’avons-nous dit ?”
Avons nous eu le temps de te dire que Tu étais comme un soleil éclairant nos nuages…
Que ton chant se faisait espoir dans nos vies,
Que ta voix se transformait en baume , caresses dans la platitude de nos jours..
T’avons-nous dit, que TU étais l’aboutissement tant désiré de notre impatience , de nos fiévreuses attentes, de notre exaltation lors de tes apparitions fulgurantes pour les masses d’âmes vibrantes qui ne désiraient que TOI …
Chacun de tes gestes , étaient une explosion d’énergie pure…
TU électrisais des stades entiers…il y avait quelque chose de surnaturel dans tes prouesses…
T’avons-nous avoué, que TU étais notre incarnation idéale proche et lointaine à la fois , notre légende vivante, la représentation féerique de nos désirs intérieurs, de notre fascination pour ta séduisante image qui nous captivait intensément…
T’avons nous expliqué combien TU étais dans nos songes , dans notre fantastique, dans nos coeurs à en avoir les larmes aux yeux en t’écoutant , dans nos avenirs propres
TU possédais la capacité de nous faire traverser le temps, l’espace en ta délicieuse compagnie … c’est ce que TU désirais par dessus tout “Je suis venu pour apporter de l’évasion, de la lumière au monde “, lumière amoureuse et spirituelle pour nous, tes Fans et pour tous les autres, pour tous ceux qui ont pu te voir tel que TU étais..
Ton pouvoir d’attraction, ton aura électrisaient les foules ,
Ton coeur était rempli de tendresse pour les autres, pour nous, la terre mère et le ciel Tes concerts, ta présence se révélaient comme une intense communion…pour certains, un seul échange de regards avec Toi se traduisait par une rencontre fascinante, un moment d’Amour et de Tendresse …
Est -il indispensable de te dire que TU étais notre “Nous” , que Tu faisais et fera partie désormais de Nous même pour toujours …

J’écris en lettres d’Or : “Je T’aime, à Jamais, ici maintenant et pour Toujours …Tendresse Infinie M. 

Much Too Soon.
 
°

0

Christine Germaine partage… son amour pour lui, pour la vie !

A l’occasion de l’anniversaire de Michael qui aurait eu 54 ans mercredi je veux vous dire et lui dire qu’il est dans mes pensées quotidiennes et de chaque instant depuis qu’il nous a quitté ! je lui resterai fidèle jusqu’à ma mort ! Je le suivrai en musique, dans ses pas dans mes souvenirs de voyages à Los Angeles, à Paris sur les lieux où il s’est rendu et j’espère que je pourrai de nouveau retourner à Los Angeles découvrir encore d’autres lieux qu’il a lui même foulé et aller de nouveau le fleurir sur place car mon amour il l’a pour la vie ! Le soleil je l’ai déjà dit est mon messager je lui parle et lui dit souvent que de chez moi quand il passera frapper la porte ou les vitraux et éclairer son tombeau que le soleil lui dise combien je l’aime combien je l’estime combien il compte pour moi que ma journée soit joyeuse ou triste ! Mais Michael quoiqu’il m’arrive dans la vie restera pour toujours dans mon coeur !! Je souhaite enfin qu’à mon dernier soupire il vienne m’attendre à la porte de la vie infinie j’espère qu’il le puisse ! LOVE YOU SO MUCH MICHAEL JACKSON !! AND FOREVER IN ALL TIMES !!

Christine Germaine

0

Muriel partage avec nous , ses sentiments pour lui , avec une pure et rare sincérité .

Je ferme les persiennes et fais un clin d’oeil à la lune tout en ayant une pensée pour le Moonwalker et ce, pour la énième fois de cette journée d’été qui s’achève. Comme chaque soir, je me dis que peut-être je rêverai de toi et que je m’en souviendrai au matin. Mes paupières se ferment et me voilà en direction du pays des songes.Le temps s’écoule sans que j’en ai conscience…et puis, miracle, te voici , tout sourire , entouré de tes trois enfants; tu sembles si heureux, nous parlons de la joie qu’ils te procurent, je n’ai pas envie de gâcher ce moment d’infinie plénitude, je partage avec toi ton sentiment de bonheur et m’imprègne de cet Amour universel dont tu rayonnes- je me sens bien. Et pourtant, j’avais tant de choses à te dire; ces choses que je garde au fond de mon coeur depuis trois ans; ces choses que mon coeur semble trop petit pour contenir. Cette joie douloureuse de penser à toi, sentiment si puissant que tout mon être en est submergé. Et voilà que Léa, ta douce amie m’offre l’opportunité de coucher tout cela sur le papier. Le 29 août approche et plusieurs d’entre nous font le doux rêve que l’Amour que nous te portons puisse te parvenir; mais peut-être es-tu si loin de ce monde-ci…cet Amour sera t-il suffisamment puissant pour que tu le ressentes? En 1983, comme beaucoup, j’ai été littéralement subjuguée par le clip Thriller; la suite de ton art n’a été qu’une succession d’émerveillements; seule la statue du HiStory Tour m’a laissé un sentiment ambivalent, je l’avoue; les années ont passé et d’autres personnages ont nourri mon esprit et m’ont émue à leur tour. Et puis, il y a eu cette soirée du 25 juin 2009, 22h24 sur l’horloge de ma voiture et cette station de radio qui annonçait que tu étais dans le coma; je ne sais pourquoi,mais à ce moment précis, je connaissais déjà l’issue de cette mauvaise nouvelle et plus je prenais conscience que tu étais en train de nous quitter, plus le chagrin s’immisçait en moi. Trois ans ont passé, j’ai cherché le réconfort dans ta musique , tes mini-films et tes livres dans des ouvrages parlant de toi, j’ai rencontré d’autres fans et ai pris conscience que ce que je ressentais n’avait rien d’exceptionnel- nous étions nombreux à avoir perdu un être qui laissait un vide immense, un artiste hors norme, mais aussi, un frère, un ami cher à notre coeur. Oh certes,désormais, nous parvenons à sourire , à danser, à chanter ta musique, mais la douleur est toujours terrée là quelque part.Et pourtant beaucoup d’entre nous ne t’ont jamais rencontré ou vu en concert; notre Amour est plus fort que l’absence, plus fort que le temps. Nous portons en nous cette souffrance indicible qui cohabite avec cet espoir que tu as su faire naître en nous. Car peu à peu l’homme de spectacle a laissé apparaître l’humaniste et nous nous sommes pris à t’aimer encore plus fort, conscients que nous avions partagé le passage sur terre d’un Ange et que nous avons été aveugles. Aussi, pour ce 29 août, un seul mot vient sur mes lèvres: pardon, pardon de nous tous qui aurions peut-être pu, en nous unissant, empêcher ta disparition prématurée; que ne pouvons-nous remonter le temps et nous réunir derrière toi pour faire en sorte que tes rêves de paix et de fraternité deviennent réalité. Nous allons poursuivre ton oeuvre, mais sans toi, le chemin sera plus difficile.Qu’importe, nous n’avons pas, je n’ai pas le droit de te décevoir. Puisses-tu être heureux là où tu es. Je t’aime…plus…encore plus.

Muriel.

0

« LOVE We Miss Him »  

par Much Too Soon

” Sa vie durant, non seulement M.J a eu à se battre pour être “le meilleur”, mais Il a du également lutter contre ceux qui en permanence ont voulu l’abattre .. .jalousie, cupidité… Un Artiste qui a illuminé le monde de son art, de sa danse , de sa présence, de sa gentillesse … Il ne croyait pas en l’ignominie humaine, Il ne pouvait même pas l’imaginer ! Il était resté si confiant …”

  LOVE We Miss Him .

 

°

Etre fan de toi Michaël c’est : Blog de lil-michaelette :Les Jackson 5 & Michael Jackson par Lil' Michaelette, 'On a tous....'


– Acheter ou emprunter un chapeau noir, Fédora ou pas.
– Porter du sparadrap à trois de nos doigts.
– Porter des chaussettes blanches avec un pantalon noir, ou une veste rouge type Thriller / Beat it.
– Essayer de faire le Moonwalk, surtout quand on a l’impression que ça glisse bien !
– Tenter de faire le Lean (penche en avant dans Smooth Criminal)… et on s’est tous rétamés par-terre !
– Déplacement Jacksonnien (Moonwalk, Spin, Turnwalk etc….) juste pour mettre la table par exemple.
– Essayer de faire du beatbox comme Michael.
– Essayer le Crotch Grab (si si, vous voyez tous ce que c’est =D )…même quand on a rien à attraper…
– Rêver de le rencontrer et s’imaginer 20 fois la phrase choc et imparable qu’on lui prononcerait « si… » et qu’il ferait qu’il nous repérerait aussitôt parmi la foule.
– Acheter des compils’ (style Number Ones, The Essential) alors qu’on avait déjà toutes les chansons.
– Trouver le doublage en français de Moonwalker trop nul, tout comme celui des interviews.
– Avoir le coeur qui se met à battre très fort en entendant quelqu’un autour de nous prononcer son nom !
– L’envie d’aller voir les disques d’MJ dans les Fnacs et autre juste pour le plaisir des yeux… Ainsi que l’envie de tous les racheter.
– Au Virgin, à la Fnac ou ailleurs, on a tous rangé les CD de Michael parce qu’ils étaient mis n’importe comment ou pour les mettre en avant.
– Regarder un DVD (clips, This is it) diffusés sur grand écran dans les magasins histoire de voir qui s’arrête, et être fier ^^
– Essayer de faire aimer Michael à notre famille/nos amis.
– Essayer de faire connaître des chansons moins connues aux autres.
– Avoir eu un sourire en coin et eu une certaine estime envers ceux et celles qu’on a croisé dans la rue avec un t-shirt MJ (ou tout autre chose en rapport avec Michael). Par contre pour aller les aborder….
– Vouloir avoir les cheveux noirs et/ou ondulés…
– Etre tiraillé entre le fait de vouloir regarder Thriller et Ghosts et la peur que nous procuraient ces deux clips la première fois qu’on les a vus…
– Etre très content d’entendre une chanson d’MJ à la radio même si on l’a entendue des centaines de fois sur CD.
– Faire des rapprochements avec MJ à partir d’un signe, d’un élément, alors que ça n’a rien à voir!
-Etre très attentifs lorsqu’on parle son nom est prononcé à la télé pour x raison.
– et on a tous des proches qui s’amusent à dire  » y a Michael à la télé « . On court comme jamais pour pas le rater, et là ils s’éclatent de dire  »  non on s’est trompés »
– Rapporter des trucs de la vie à Michael. Perso, mes voisines de tables doivent plus en pouvoir avec mes «  c’est comme dans le clip de Michael… etc »)
– Avoir eu à un moment de notre vie une chambre ou une pièce ressemblant à un autel.
– Se dire que ceux qui sont mort avant la naissance et après la mort de Michael ont vraiment raté quelque chose !
– Chercher dans une parfumerie  ses parfums favoris pour avoir l’impression une fraction de seconde d’être près de lui.
– Rêver d’être à Neverland… avec Michael bien sûr.
– Imaginer un Michael chez lui, au « naturel », sans chichi, sans photographes, sans gardes du corps, sans fans… à vivre comme tout le monde, à rigoler d’une p’tite blagounette, à se faire une tâche sur lui-même en mangeant, à se prendre la tête pour un oui pour un non, à se cogner le petit orteil dans le coin d’un meuble….
– Etre persuadé(e) (ou fantasmé) qu’on était le ou la seul(e) à le comprendre, à cerner la personne et le personnage qu’il était.
-Vouloir être là pour lui et l’aider.
– Tenter de convaincre les autres que Michael était innocent.
– Emporter les magazines et livres qui parlaient de MJ avec nous et partout.
– Imaginer des rencontres improbables entre MJ et d’autres artistes que nous affectionnons.
– se prendre subitement d’affections pour les proches de Michael… et  détester ceux qui étaient beaucoup moins proches et sympas.
– Regarder X fois ses interviews en avalant ses propos, ses mimiques, mouvements de tête.
– Passer une journée épouvantable le 26 juin 2009 (ou 25 pour ceux qui ne dormez pas), journée qui sera à jamais gravée dans nos mémoires.
– Dépenser énormément d’argent  pour lui.
– Penser à Michael Jackson plusieurs fois par jour, de façon plus ou moins conscience.
– Avoir un ou plusieurs amis fans.

– S’amuser à décortiquer les photos / vidéos avec tout les petits détails qui nous font kiffer (truc féminin par excellence « ah pis comment il dit ça… comment il fait-ci … » ^^
– Adorer son sourire ! . Et tout plein d’autres parties de son corps… Hum

– Embrasser un de nos posters avant de dormir (truc féminin bis lol).
– Écrire les paroles de ses chansons sur nos cahiers, sur les tables de cours. 

-Faire le fameux logo avec ses pointes de pieds  (qui est un peu plus compliqué qu’il n’y paraît lol)

– Placer un « with L.O.V.E », Shamon, Hee hee ou une citation de chanson lors d’une conversation, entre fan (sinon les autres pas pouvoir comprendre XD)
– s’être posé des questions lors des procès, surtout lors du 2ème.
– Devoir  expliquer les raisons de son changement de couleur de peau et dû le défendre sur sa maladie de peau, le Vitiligo.
– Acheter des Tabloïds pour avoir la photo de MJ et même lire l’article.
– S’être  demandé comment c’est possible qu’un Homme comme Michael Jackson puisse exister… Mais paradoxalement, on s’est tous demandé ce que serait notre vie sans lui…
– Etre jaloux ou jalouse en voyant une fan monter sur scène, l’enlacer et danser avec elle.

 Si vous avez quelques uns de ces syndromes, alors vous êtes un vrai fan  atteint de Jacksonnite aiguë !

article trouvé sur le net .
(Léa)


0

Much Too Soon l’aime dans l’absolu …depuis quarante années !

Etant enfant, je rêvais comme beaucoup de petites filles au “Prince Charmant”…Je voyais une grande et belle maison , mais ne voyait pas le style, des abats jours aux lumières tamisées que l’on aurait pu voir en passant furtivement devant des baies ouvertes, ambiance douce, quelque peu mystérieuse, des notes de piano résonnant dans la demeure…une belle fontaine d’où jailliraient des élancements de gouttes d’argent, et évidemment j’imaginais que quelqu’un de beau, charmant, captivant jouerait de cet instrument(dans cette description, on pourrait “presque” voir, même avec beaucoup d’imagination Neverland”, excusez du peu, sans modestie aucune! (smile!) J’ai toujours adoré le piano, lorsqu’en jouait avec dextérité un de mes cousins…..Un enchantement que le piano, à cette époque. On grandi, ainsi avec des visions, des chimères, pour plus tard, et l’on souhaite que tout cela se réalise dans l’avenir ; mais celui ci ne correspond pas toujours à nos attentes innocentes…..Arrivent les “yéyés”, salut les copains”, beaucoup d’autres , et Polnareff! Je l’appréciai avec ses chansons, souvent osées “comme disaient les parents” “Je veux faire l’amour avec toi, et tout et tout…!Il montrait ses fesses sur les affiches, je le trouvais original, gonflé”, n’ayant pas froid aux yeux avec son air doux, zen, bohème…Un poète, quoi ! PUIS, le Disco” arriva, emporta tout sur son passage, fit des ravages, joie, fulgurance et dynamisme…C’était chouette!!…Le temps, passait, avec en prime les charges familiales  (j’avais 21 ans ), mais grâce à un ami un peu déjanté , parti vivre sa “vie” aux US, il revint un beau jour avec des merveilles ! 

Il  me fit découvrir un groupe fabuleux ; les Jackson’s 5, et un jeune homme Afro Américain de 14 ans, qui chantait “Ben”, avec une sensibilité incroyable ! IL prenait aux “tripes”, tellement sa voix était belle, pure, son sourire si charmant, adorable…IL transposait avec un réel bonheur dans ses chansons des sentiments de toutes sortes avec une justesse incroyable, de même que les sentiments profonds, amoureux, et tout le monde se demandait comment pouvait t-IL faire pour savoir, si authentiquement à son age…IL chantait avec tout son coeur, des perles de sueur sur son front, IL tenait son micro avec une conviction toute particulière…A sa vue, je ne sais ce qu’il s’est réellement passé, je me suis dit que jamais en France, nous n’avions eu droit à pareille démonstration de talent !…Adieu Johnny, et ses “j’ai oublié de vivre”! , sylvie; Delpech , les autres…et Polnareff! ce bohème chantant n’avait plus soudain grâce à mes yeux…je ne rêvais que de voix touchante, de grands yeux noirs, et de frisettes “Afro” !  et puis petit à petit…”Off The Wall”!, quel magnifique album! IL s’envolait de ses propres ailes(malgré quelques disques avant en solo)..il émanait de LUI, de cet album, une joie de vivre incroyable, (je crois l’avoir déjà dit), une explosion de joie, lèvres mordues, une sensualité à clouer sur place n’importe qui, une finesse, un talent, une classe, des espérances attendues dans tous ses gestes, un génie véritable arrivait ! Un génie planétaire, dont je n’énumérerai plus les splendeurs qui nous ont accompagnées tout au long de notre vie(ou en partie, c’est déjà merveilleux!)…Thriller , Bad…changement de style, de physique, IL changeait du tout au tout, mais était magnifique ! 

Et la suite…Je dois dire, que les années d’attente entre 2 albums, ou l’on entendait plus parler de LUI, je n’étais “pas bien loin”…J’attendais, je prêtais l’oreille à d’autres, et il m’arrivait de penser, amusée “Faute de grives, mangeons des merles…?” NON, et NON ! allez, on l’écoute toujours, et on attend de nouveau! Il est sur que la vie et ses aléas passe sur les attentes, l’on ne peut être “fixé pathologiquement” sur un Artiste qui se fait muet, mais on est persuadé que l’on attend pas pour rien, on sait pertinemment que ce qui viendra transportera et fera oublier toutes ces attentes !et puis, au fur et à mesure, cette vision de petite fille, et du prince charmant, s’est transformée en une grande fraternité, une attirance qi n’avait rien à voir avec le désir, une reconnaissance, une admiration pour tout ce qu’IL était en tant qu’Artiste et Homme généreux…le respect! et puis, mais cela est très personnel, sur scène IL se transformait en “attireur de coeurs”, dans la vie, je pense humblement , qu’IL était tout autre..et c’est à cette seconde personnalité que je me suis attachée, profondément…sans cesser d’admirer la 1ere !!  (il aurait fallu être anormal, ou aveugle pour ne pas se rendre compte de son charme débordant de sensualité !)…les médias ensuite, vomissaient de sales choses sur LUI, je trouvais, souvent qu’IL ne se défendait pas assez, était trop “pacifique”…mais je restai lucide tout de même..IL avait comme tout humain, énormément de qualités indéniables…mais aussi quelques “défauts”….

Lors du procès, j’ai vu avec désespoir, un homme effondré, ne manquant ps de courage, mais dévasté et marqué à jamais au fer rouge pour le reste de sa vie…je me demandais , si l’enfant du début, lumineux aurait pu imaginer un instant, passer par de tels tourments…. je ne parlerai pas de This  Is It,…de la fin, et de ce qu’il en a découlé pour chacun de nous..Mais, IL était très positif, il nous faut le rester pour l’honorer, LE faire encore vivre, marcher dans ses pas…IL a été l’Artiste de ma vie, je peux le dire, sincèrement, humblement, et je n’ai ni peur, ni honte de cette extrême exclusivité…peur d’avoir manqué quelqu’un ou quelque chose d’autre, je m’y intéresse aux autres, mais ne m’y accroche pas par le coeur, comme pour LUI…..Nous l’aimons infiniment..IL laisse à tous un souvenir impérissable de par sa gentillesse, son talent, son humanisme,sa grâce, sa beauté intérieure, extérieure, sa générosité, sa bienveillance , son génie….Je L’Aime dans l’Absolu…..Tendresse Infinie M. …

Much Too Soon
Ce 6mai 2012

°

Marjery choisit une vidéo créée par elle pour te parler de ses sentiments :

http://www.wat.tv/embedframe/153703chuPP3r8417663

Ce 29 avril .

°

Marjery

T’aimer, c’est comme un jardin secret !

Que reste t-il de ces beaux jours ?

C’est le titre qu’on donné des fans sur un forum que je côtoie pour parler de leur souvenirs avant ta disparition Michael. Comme ton nom a l’écriture d’enfant griffonner sur un cahier, un agenda de lycéen remplie de photo de toi a la place d’un éventuelle devoir de mathématique, ta date d’anniversaire collé sur un post it entouré de cœur, des posters de toi a la place de la tapisserie, la liste est longue…

Et moi dans tout ça ? Je ne pourrais jamais rien étaler puisque j’ai tout simplement gardé les souvenirs de toi dans ma tête. On pourrait se dire « As-tu vraiment été fan de Michael ? » c’est d’ailleurs ce qui étonne ma famille aujourd’hui. La réponse est oui. Sauf que je n’ai rien fait de tout cela. J’ai pas collé des photos de toi partout, je n’ai pas griffonné ton nom sur un cahier. Je me suis contenter d’être spectatrice en silence de ce que je voyais de toi, de t’aimer dans la discrétion la plus absolu. C’est comme un jardin secret ou personne ne pouvait rentrer puisque j’y avais placé des barrières. Ton départ a finalement tout remis en question et les barrières ce sont écroulé et forcément quand des gens proches de moi constate avec étonnement que je te voue une tel admiration c’est l’étonnement le plus total. Alors aujourd’hui j’ai le droit au phrase pas très gentil et donc au justification du genre « Mais tu es fan que depuis sa mort car avant jamais tu ne parlais de lui ? ». Tu sais Michael, c’est très difficile de devoir se justifier auprès des gens quand dans leurs yeux tu constate qu’il ne te croit pas forcément. Pour eux je reste avec cette » fan-attitude » , l’incompréhension la plus total. Je me surprends a parler de toi auprès d’eux avec une tel émotion si fragile que parfois je me retrouve a rire de certains souvenirs les yeux remplie de larme, je me surprends aussi a écrire tellement de chose sur toi que ça n’en fini plus pourtant il y a tellement a raconter… Je pense être passé maitre dans l’art de brouiller les pistes sans me lancer des fleurs, je suis certaine que je t’aurais étonné. En tout cas tu resteras mon plus gros secret. Je ne fais donc pas partis de ces fans qui ont déballé cet amour pour toi au grand jour ou qui l’ont crié sur tous les toits. Les souvenirs de toi son dans ma tête c’est peut être encore la seule part d’intimité te concernant qui me reste aujourd’hui.

Un jour on m’a dit (une personne cher a mon cœur) « Tu ne crois pas qu’il serait temps de passer a autre chose tu as passé l’âge c’est finis maintenant ». C’est dur d’entendre ça ! J’ai préférée ne pas répondre car quand on me parle de temps ou même d’âge et de « c’est finis maintenant ». C’est personne là ne savent pas a quel âge mon amour pour toi à commencer, ils seraient étonné ! Pour moi rien n’est finis puisque tout simplement il n’y a pas de fin à cet amour. Non mais franchement tu imagine si on devait mettre une date de début et une date de fin a l’Amour. Ça serait dramatique je trouve. Ça ne serait pas de l’amour tout simplement.

Tu as été pour moi un rêve, quelqu’un de magnifique tellement réel et irréelle a la fois. Tu paraissais accessible pour certains et inaccessible pour d’autre (comme moi). Mais dans le fond tu m’as pas empêché de rêver chaque fois que je te voyais apparaitre dans mon post de télévision ou sur les magasines. Tu as rendu ce jardin secret, cette partie tellement intime et fragile en moi, ce secret tellement magnifique que l’amour s’est construit tout autour. Ce que j’ai au fond de mon cœur pour toi est brillant est tout simplement magnifique qu’il y a pas de mot pour l’expliquer. Et dans le fond personne d’autre que toi n’a le droit de le savoir.

Que reste t-il de ces beaux jours ? Tout simplement ce que je décide de faire partagé le reste (pour reprendre une de tes célèbres chansons) est « In The Closet ». L.O.V.E Michael ♥ (mimé avec les doigts comme tu as fait dans This is it)

Marjery ce 27 avril
 
 
°

Much Too Soon

-« je t’aimerai toujours !« 

”IL ”  était LUI , l’Unique !   IL nous a embarqué avec ravissement dans des bateaux étoilés , destination “Féerie” en compagnie des enfants de “Childhood” … IL nous a enchanté par ses sourires exquis , magnifiques, par ses grands yeux sombres , nostalgiques pleins de mystère , par sa silhouette se mouvant avec légèreté , par son Coeur généreux et tendre … Faut-il vraiment rajouter aussi , conquis par la grâce de ses pieds agiles, époustouflants de dextérité servant la Danse ”comme un Dieu”  ainsi que le charme captivant de sa voix à la tessiture mouvante et sensible !

– “Givenchy , Balmain couturiers de Michael : Beauté, générosité , gestuelle angélique , allure fine, une androgynie féline et élégante inée…..Depuis les années’80, dit le couturier Slimane , Michael a eu une influence certaine sur la mode masculine (pas que sur la mode de toute façon ! ), et aussi féminine ; son vestiaire flamboyant , destiné à la scène, ritualisé , a souvent été transposé…Michael , c’est une alchimie visuelle qui a toujours opéré par la démonstration outrancière et le culte du secret, le paradoxe extraordinaire ! ” Comme le dit le désigner de Dior homme “K. Van assche :”..son style était au delà de la mode, hors mode, non mode ! IL a été copié maintes et maintes fois (ainsi que tout ce qui touchait à la musique et à la danse ! ), vestes à brandebourgs, etc….
IL s’était forgé une armature vestimentaire , à l’image de sa passionnante personnalité ! ”

Pour toutes ces raisons , et bien d’autres encore , Je T’Aimerai encore et toujours , More and More..Nous T’Aimerons Forever Mike……

Much Too Soon
Ce 25 mars.

°

Fanny  nous parle du langage du coeur … celui de Michaël

Je veux dire que concernant votre article …la traduction du message téléphonique …je ne crois pas que les gens soient assez naïfs pour imaginer du sordide venant de vous Léa ! Alors je veux dire sans provoquer l’hystérie …que ce message, moi je le trouve magnifique ! Il a été utilisé au cours du procès d’une manière très détournée … afin de montrer aux imbéciles que Michael était un drogué ,( et cela a eu l’effet voulu) ! Moi , je pense que n’importe qui , qui absorbe un produit pour s’endormir , à forcément une voix bizarre et les phrases décousues . lorsqu’on est sur une table d’opération , qu’on nous a fait une injection pour nous endormir, on a la bouche pâteuse, on cherche à parler mes on a plus vraiment la force de le faire, et puis après on s’endort après avoir balbutié quelques mots !( je l’ai vécu)
Michaël voulait dormir et c’est propos au téléphone sont enregistrés à ce moment là, où il va s’endormir . Sa voix est la voix de quelqu’un qui est en train de plonger dans le sommeil après avoir pris un médicament pour dormir . Michael n’est pas mourant , au contraire , il est très heureux ! Si on remet ses phrases dans le REEL  CONTEXTE  ( qui n’est pas le procès …comme je l’entends dire ) …mais cet enregistrement date de la période où Michael , revivait enfin, à l’idée de retrouver ses fans, retrouver la scène , montrer son spectacle à ses enfants ! Il croyait en lui, voulait être à nouveau le meilleur , voulait tout donner ! Faire un carton , comme on dit ! Il dit que les gens vont trouver sa prestation fabuleuse , qu’il vont être fier de lui , qu’il sera à nouveau « le King of the Pop »   et en s’endormant, le seul but est d’être en forme pour les répétitions et son futur spectacle à Londres ! Il se voit déjà sur la scène , les fans sont heureux , il fait ses spectacles, il gagne de l’argent, il construit des hôpitaux pour les enfants … il est le meilleur ,Il est fier de ce qu’il va réaliser ! Il est enthousiaste et il veut partager cela tout simplement au téléphone avant de s’endormir …pour être fin prêt le lendemain !
Vous voyez Léa , cet enregistrement je ne vois pas de mal à le lire , car comme vous le précisez ce n’est que pour montrer le beau ! Alors, ceux qui n’ont pas vu que ce magnifique témoignage avait été « UTILISE  » au procès , pour tenter de ternir l’image de MJ …le faisant passer pour un pauvre type mourant, n’ayant plus toutes ses facultés …et bien ceux là, ne lisent pas , n’écoutent pas , avec leur coeur ! Michael à toujours le langage du coeur …même au moment ou il va s’endormir , dans le but d’être en forme le lendemain !
J’ai été longue à écrire mais je voulais expliquer MA FACON de voir les choses …Michael est magnifique dans cet  enregistrement ! Je suis d’accord avec vous Léa , mais ce n’est pas grave si certain pense autrement ! Michael est l’Amour, ces phrases là, dites en s’endormant en sont  la preuve ! En disant cela …il n’aurait pas imaginer qu’on allait fuir en l’écoutant , au contraire, il aurait aimé le dire à la planète entière pour rendre heureux tout le monde !
Je suis contente d’avoir expliqué ça car faut arrêter , à mon avis tout le tapage fanatique fait autour , et au contraire, réhabiliter Michael à travers ces phrases qu’on a tenté de détourner !
Merci Léa , vous m’avez invitée à m’exprimer , je l’ai fait avec joie , car excusez moi, j’ai l’impression d’avoir mis ma touche d’amour …mais pour lui mon ange et même pour vous, que ne ferais-je pas !

Fanny. ce 4 mars.

°

Marjery à des choses importantes à dire au sujet de la famille .

La famille !Avant de parler de la famille Jackson je voudrais donner ma propre définition de la famille ou plutôt tel que je la vois. Pour moi ce sont les seules personnes qui nous restent fidèle tout une vie. Ils sont notre soutien les personnes sur qui on peut compter. Ce sont ceux vers qui l’on peut se tourner quel que soit nos problèmes ou même les désaccords, dispute ou coup bas que l’on ai pu avoir avec l’un d’entre eux. Ils sont et restent l’épaule sur qui l’on peu vraiment se poser et se sentir aimer. Ils sont à la fois le passé, le présent et le futur. Ils nous acceptent tels que nous sommes. Ils nous aiment tout simplement d’un amour indiscutable. Chaque moment passé en famille doit être apprécié et doit être ancré de joie et de souvenirs en chacun de nous. C’est comme ça que j’ai été élevée avec des valeurs familiales et c’est aussi comme ça que fonctionne … la famille Jackson.
Commençons par Joe Jackson qui a longtemps tapé sur ses enfants même si il y a l’art et la manière d’éduquer les enfants je pense sans l’excuser de quoi que ce soit qu’il pensait faire les choses bien sur le moment évitant à ses gosses de sombrer dans la délinquance et la drogue. Il a rêvé pour eux de quelque chose au dessus de tout et il y est arrivé non pas dans la douceur c’est certain. Finalement dans un sens ne serait-ce pas l’amour d’un père pour ses enfants que de vouloir le meilleur pour eux ? Certes non pas dans la douceur en l’occurrence pour Joe. Il faut pas oublier que sans Joe il n’y aurait pas de Michael Jackson je sais c’est dur à entendre mais c’est la vérité. Puisque c’est quand même lui qui a couru les auditions pour faire connaitre sa progéniture. Et quoi qu’on en dise j’ai la certitude même si il ne le montre pas que son fils doit lui manquer. Michael qui en a longtemps voulu a son père, lui a pardonné.

Jermaine quant à lui a fait des choses pas très sympa envers Michael c’est vrai mais dans le fond il y a toujours eu une explication et bien souvent les choses ont été déformées et amplifiées par les médias faisant passé ce frangin pour quelqu’un avide de jalousie envers son petit frère. Malgré tout il était pourtant bien là à veiller sur Michael, à le soutenir dans bien des épreuves, à dire à Michael qu’il l’aimait et que parfois il lui manquait mais ça tout le monde n’y accorde que peu d’importance préférant croire les choses déformées et donc se faire une mauvaise opinion de lui. Pourtant il confirme avoir toujours été extrêmement fier de son petit frère et l’aimer tout simplement. Michael lui a pardonné pour la fameuse chanson preuve à l’appui dans le livre de Jermaine (attention ça risque d’être un peu long mais je tiens à mettre leur explication qui fait toujours autant débat chez les fans comme quelque chose qui n’a jamais existé et aussi car elle représente bien l’amour familial dans le cadre de la famille) :

“C’est maman qui ouvert le débat en nous parlant de l’amour et du lien fort qui nous unissaient, et en disant que cela n’aurait jamais dû se produire. Alors j’ai démarré. Non pas par une excuse, mais par tous les non-dits :
C’est vrai, que nous étions très proches, mais cela fait huit ans… Huit ans, Michael. Huit ans que nous n’avons pas passé de temps ensemble à proprement parler. Je parle au nom de nous tous, pas seulement du miens.
Il m’a regardé. Maintenant, nous étions vraiment face à face. Puis j’ai continué :
Pendant ces 8 années, tout le monde a raconté n’importe quoi au sujet de notre famille, comme s’ils nous connaissaient, mais nous aurions dû rester unis, et toi, tu es parti, et…
Et à cause de ces années, tu as cru que je méritais une telle chanson ? m’a t-il interrompu. Cela me fait énormément de peine, et je ne m’attendais pas à ça… Pas de toi, Jermaine.
Je n’ai pas écrit ça.
Tu l’as chanté.
Je l’ai chanté à un moment où j’étais en colère, mais ces paroles ne reflètent pas ce que je ressens pour toi, et tu le sais.
Tu as mis ta voix sur ces paroles, a t-il dit en enfonçant le clou bien profond. Je voyais dans son regard à quel point il était blessé, et cela m’a tué, car j’étais vraiment responsable.
Je regrette de t’avoir fait de la peine.
Après avoir reconnu ma trahison, j’ai essayé de lui expliquer que j’avais téléphoné très souvent, laissé des messages, et que j’étais frustré de ne jamais avoir de réponse.
Comme pour cette idée de film sur le pharaon Toutankhamon à laquelle tu n’as pas répondu…
Mais je n’ai jamais eu aucun de ces messages.
Est ce que ça ne te met pas la puce à l’oreille ? Pourquoi les gens autour de toi ne te donnent pas nos messages ? lui ai je demandé, très énervé de nouveau, encore plus certain maintenant que son entourage filtrait nos messages.
Michael m’a alors promis de faire une enquête.
Mais ça n’excuse pas pour autant le fait que tu aies laissé passer 8 années, ai-je ajouté.
J’avais envie d’en venir aux faits. Et tant qu’à faire, on va tout déballer, ai-je pensé.
Michael s’est lancé dans une justification alambiqué; il a raconté qu’il avait tout simplement beaucoup trop de travail et que ce n’était pas délibéré. Il avait voyagé constamment, il était tout le temps en concert, en studio ou en tournage de clips. Il en rajoutait des tartines et, pour ma part, c’était une manière de rationaliser les choses. Finalement, j’en ai eu ras le bol.
Mais Michael, on est ta famille, tu dois donner plus de temps à ta famille ! lui ai-je crié en tapant du poing sur la table basse. Les tasses et les soucoupes ont sauté sur le plateau en argent, et Michael a sursauté comme si je lui avais tapé dans le dos. Il y avait quelque chose de tellement timide et fragile chez lui, tellement impressionnable que j’ai eu honte d’avoir élevé la voix.
Je te demande pardon, lui ai-je dit. Je ne voulais pas te faire peur…
Puis il m’a souri.
Regarde-toi, a-t-il dit en éclatant de rire. Tu es tellement grincheux et pète sec !
Quand nous étions gamin, nous partions dans des fous rires interminables dans les situations les plus grave, et les gloussements de Michael me faisaient encore rire. Après ça, nous avons tous commencé à nous détendre. Tout ce qui nous avait semblé si grave nous paraissait maintenant ridicule et sans intérêt, et nous avons conclu le débat en acceptant mutuellement nos erreurs. Nous nous sommes levés nous nous sommes pris dans les bras les uns des autres avec beaucoup d’émotion, et nous avons dit “Je t’aime” presque à l’unisson. Encore aujourd’hui, certains fans de Michael brandissent cette fameuse chanson comme une arme de poing contre moi, alors que lui ne l’as pas fait; mais l’important, c’est que nous ayons pu nous réconcilier entre frères.”

La Toya que tous les fans traitent de mauvaise même pas digne d’être la sœur de Michael Jackson puisqu’elle a eu la bonne idée de l’accuser de vous savez quoi sous les menaces d’un mari tyrannique alors on va lui reprocher toute sa vie ses accusations bien que Michael lui même lui ai pardonné. Pourtant le 25 Juin 2009 c’était elle la première penché sur son frère sur son lit de mort les yeux pleine de larme, a lui embrassé le front et lui demander ce qui lui était arrivé. Cette sœur que les fans diabolisent. Cette sœur qui aujourd’hui se bat pour que tout ceux qui soit mêler de près ou de loin à la mort de son petit frère puisse répondre de leurs actes devant la justice. Si elle était si mauvaise je pense que le 25 Juin personne ne l’aurait trouvé la première penché sur son petit frère et encore moins en train de chercher la vérité aujourd’hui sur ce qui a pu lui arriver. Ce qui la motive ? Non pas l’argent comme pourrait penser les mauvaise langue mais bien l’amour fraternelle.

Michael. L’intouchable ! on lui pardonne tout même si il a pu faire des erreurs dans la vie. Malgré tout mon amour pour lui et Dieu sait qu’il est grand, Michael n’était pas parfait. Sous ses aires angéliques il avait des failles. Il lui arrivait aussi de faire des choses plus que critiquable pourtant à lui tout est excusable. Il était humain même si il y avait une part d’ange en lui. Et son coté humain lui faisait faire des bêtises aussi comme tout le monde. Alors pourquoi faut il tout lui pardonné à lui et pas aux autres ?

Alors c’est sur dans tout ça les choses de chacun n’ont pas forcément été dans le sens de Michael et ne sont pas forcément excusable mais dans le font ils sont un frère, une soeur, un père, une famille et qui peut se permettre de juger cela et prétendre bien les connaitre ? PERSONNE.

Combien de temps encore les fans vont s’acharner contre eux alors que les fans eux même jouent le jeu des médias en croyant n’importe quoi et rapportant des rumeurs non fondées sur la famille. Comment les fans peuvent s’accaparer Michael et dire qu’eux même sont sa propre famille alors qu’ils n’ont jamais vécu la moitié de ce qu’il a pu vivre auprès de ses parents et frères et sœurs ? C’est inadmissible. Les fans sont les premiers à être critiquable et il faut pas se leurrer, ils sont aussi eux même responsable de la mort de Michael en croyant toutes ces sornettes.
C’est dur à entendre mais c’est la vérité personne n’est parfait !

La famille Jackson est comme toutes les autres familles elle essaye de faire ce qu’elle peut pour satisfaire les gens. Il faut se rendre compte que c’est difficile de gérer une si grande famille portant de l’intérêt à chacun en étant irréprochable constamment car vous avez en permanence le regard des foules braquées sur vous à épier le moindre fait et geste et le moindre faux pas qui ferait la super “Une” du journal à scandale près à sortir demain. Oui c’est très difficile et pourtant je trouve qu’elle gère très bien tout ça quoi que bien des gens en dise.

Je sens en moi ce besoin de les défendre car le respect pour Michael et l’amour pour lui passe aussi par le respect pour sa famille. C’est elle qui a fait de lui ce qu’il est devenu. Un homme de talent, un homme de principe, un homme au cœur pure, un homme bon proche de son prochain, un homme de cœur. Il faut que chacun y pense à ça.

La famille en général peu importe son nom c’est quelque chose de sacré .

 
Marjery
Ce 28 février .
 
°

Marjery .

Ce 7 février.

Une place ici, pour Jermaine qui pleure son jeune frère Michaël

Léa permet moi de poster ceci dans “A coeurs ouverts” c’est le témoignage d’un amour sincère d’un grand frère pour son petit frère. Les mots me bouleverse mais je pense que Jermaine a sa place ici sur ton blog pour écrire a son frère. Un frère qui pleure toujours l’un des siens…

Neverland Pour Toujours

Maintenant, quand une brise tiède caresse mon visage et que j’entends le chant d’un enfant ou une fontaine, je me retrouve aussitôt dans la vallée riante de mon frère, et je le vois entouré d’enfants qui jouent. Il porte un de ses chapeaux et court sur la pelouse fraîchement coupée, près de la piscine, armé d’un pistolet à eau, en train de chasser l’équipe adverse. Je le vois sur le siège arrière du bateau de pirates géant, qui est le thème de son parc, puis tout en haut, déversant des tonnes de bonbons sur tous les petits qui sont assis en bas.
Je le vois dans les autos tamponneuses en train de conduire beaucoup mieux qu’il ne le fait sur les autoroutes de Los Angeles; il rit de plus belle quand on lui rentre dedans de tous les cotés. Je le vois dans son petit théâtre, allongé sur son fauteuil, en train de jeter du pop-corn dans le noir à tous ceux qui sont au premier rang et qui ne se doutent pas que cela vient de Michael. Je le vois en train de marcher sur les pelouses autour du lac, avec son ombrelle pour protéger son visage du soleil, et se diriger vers les tipis. Je le vois dans sa petite voiture électrique de golf, qui ressemble à une mini Rolls-Royce ou à une Batmobile avec le système stéréo. Je le revois aussi marchant dans sa cuisine le matin ou le soir en tee-shirt blanc avec un col en V, en pantalon de pyjama ou de survêtement, avec des chaussons en velours noir ornés d’une couronne dorée et de la lettre “J” sur le gros orteil. Je le vois aussi clairement qui si c’était Hier.

Je le vois TEL QUE JE NE VEUX JAMAIS L’OUBLIER.
Et si, au moment où vous lisez ceci, vous voyez devant vous ce jeune homme qui se comporte comme un enfant qui permet à l’enfant en lui de vivre éternellement, de façon libre, innocente, non conforme à ce que l’on attend de lui, alors vous aussi, vous voyez la vérité de Michael, car il se donnait le droit d’être lui même, en toute simplicité.

Jermaine Jackson 

posté Par Marjery.

°

Marjery:

ce 7 janvier :
 

L’aimer d’un amour sinçère et dévoué

On souffle un grand coup et on retiens les larmes. Much Too Soon c’est vraiment magnifique ce que vous dites et tellement vrais. Vous résumer tellement a chaque fois ce que je pense, ce qui n’arrive pas a sortir finalement. Comme j’aurais aimer marcher a ses cotés même sans qu’il me voit mais être tout près de lui. Même lui tenir la main pour pas qu’il tombe. Être une épaule pour qu’il s’y repose quand tout lui semble difficile. Encaisser les coups parfois a sa place pour éviter l’acharnement sur sa personne. Le tenir quand il sent qu’il est en train de tomber. Encore hier j’en parlais avec mes amies que si j’avais vécu a ses cotés on se serait certainement pris la tête tout les deux mais jamais au grand jamais je ne l’aurais laisser. Puisque c’est l’amour pour lui qui aurait tenu tout ça. L’aimer d’un amour sincère et dévouer. L’aimer comme les siens ? oui je le crois. C’est peut être pour ça que cela nous est difficile. Que ce que nous ressentons au fond de nous est parfois très dur. Récemment un de ses neveux laissait un message qui lui était destiné justement. Ce message disait : “Oncle DooDoo je m’ennuie de toi.” Suivis du petit smiley tout triste. Ils ressentent ce que nous ressentons mais c’est parce que nous l’aimons tous d’un amour profond, réel et sans fin.

Marjery.
 
°
Ce 7janvier:

Much Too Soon :

Je déteste le mot jamais .

Ne pas rajouter de la peine…alors qu’elle commence à s’enfuir pour certains… ne pas… mais comment faire si souvent comme disait Marjery “…Une année se termine et commence une nouvelle qui nous éloigne encore un peu de Toi , de ton vivant…?” et que l’on sait que jamais , un mot que je déteste dans ce contexte , jamais plus Tu ne seras… Quelquefois la tête explose presque de tristesse , de regrets… quelques fois , le coeur, le corps , l’âme se trouvent exaltés par de la joie, du pur bonheur en pensant à Toi , en te regardant… Est il possible , sans croire être pétris d’orgueil, de t’aimer autant que ta famille , tes enfants qui semblent tout doucement plus “sereins”, désormais?…Quelle magnifique et féerique expérience cela aurait été de te voir vivre tout simplement..! être quelque chose ou quelqu’un, qui aurait pu comme dans une autre dimension, te suivre même incognito, même invisible, dans ton attachant sillage…. être présent partout à tes cotés, même sans bruit , sans tapage aucun…pour t’accompagner lors de ton cheminement de vie , magnifique et si difficile à la fois…cela m’aurait suffi si cela aurait été possible, je le sais , très sincèrement…Je ne me trompe pas, ce n’est rien d’autre qu’un rayonnement incroyable du Coeur pour sa personne, sans penser à rien d’autre…..! Amitié indéfectible , Amour , grand respect…. toutes dénomination que l’on voudrait prêter……C’est ainsi que je l’Aime, l’ai toujours Aimé et l’aimerai………LOVE…..

°°°°°°°

Much Too Soon, poursuit , parle de sa mélancolie

Re-bonjour Léa : (Email) …  Vous dites « me sentie triste » depuis quelques jours…..oui et non, vous savez je suis ainsi…enjouée quelquefois, et puis plein de choses tristes refont surface, et je change soudainement…..Je me rends tres bien compte que d’écrire ses regrets, sa peine pour « quelqu’un   » comme Lui, que nous ne « connaissions pas vraiment en chair et en os, peut surprendre, meme beaucoup…à coté de vous qui pleurez un fils, votre fils Léa…..on peut meme éprouver une sorte de honte…..mais c’est ainsi , on ne peut l’éluder ….Nous, ses admirateurs, comment expliquer à quelqu’un de « normal », que nous puissions avoir autant de peine que pour un proche ? oui, un proche Léa! c’est hallucinant, et le problème qui demeure est pourquoi, cette peine ne s’atténue pas.? pourquoi certains ont déjà tourné plus ou moins la page? et d’autres non…..Je fais partie , je pense des pessimistes, qui avancent difficilement, et « digèrent tres mal le « malheur »….pourtant je lis beaucoup des ouvrages « adéquats pour s’améliorer », j’ai effectué une « petite thérapie, mais tout pratiquement me blesse….le temps qui passe et qui emporte avec lui , beaucoup, des malheurs et misères d’etres humains, d’animaux…….C’est tres difficile de vivre « heureux », en étant ainsi « pestiféré », dans un sens….mais d’un autre coté , l’on voit et remarque des choses que peu arrivent à voir…..je m’en suis rendue maintes fois compte….alors ? l’on continue ! et « tant que possible avec le sourire!..sinon ..! vous voyez, j’en souris du coup ….j’espère que mon com un peu triste, mais qui reflète tres sincèrement ce que je , et ai toujours ressenti vis à vis de LUI, ne vous a pas peinée Léa…..je me le suis permis car j’avais vu un commentaire de Marjery( je l’estime bien ! )un peu dans cet ordre « d’idée, un peu mélancolique…..il faut detout pour faire un monde dit-on….des joyeux, des « rabats joie »….je crois bien faire partie de la 2eme proposition…..mais « j’essaie de me soigner »…..j’essaie…..mais progresser dans cette vois me sera tres, très difficile, j’en ai bien peur ! Chez nous, nous sommes des mélancoliques, des « pessimistes, plus ou moins ….c’est génétique! et puis , il est dit  que c’est véridiques, chez les « Corses », Léa…voilà, merci d’etre là….je vous embrasse.Bien à vous.

Much Too Soon .

°

Marjery :

Ce 5 janvier

Je m’en remets à toi Michaël !

Lorsque je me suis inscrite a la danse comme tu le sais c’était pas gagné. C’est toi Michael qui m’a poussé a le faire car tu sais très bien que j’étais a deux doigts de faire demie tour. Si t’étais pas intervenu dans ma tête c’est ce qui ce serait passé. Je me suis donc inscrite, je tes écouté. Les cours me plaisent et j’y trouve du réconfort et cela me guéris de toi comme je dis souvent. Et voilà qu’hier soir le prof de danse nous annonce qu’on va devoir danser devant 200 personnes dans l’année. Là c’est la panique !
C’était pas du tout prévu ça pour moi. Je suis pas comme toi. J’ai peur
Je me sens incapable de faire une chose pareille. Alors je sais pas c’est un test ou quoi ?
Tu voudrais que je sois moins timide ? Là c’est certains que tu as sorti les grands moyens.
Hier par la peur au moment ou c’était mon tour de danser devant les autres je suis tombée. La peur m’envahit et me bloque dans pas mal de chose. J’arrive pas a contrôlé ça. Comment veux tu que j’y arrive ? Il faut que je fasse quoi ?
Le simple fait de voir les yeux des gens se braquer sur moi me bloque.
T’as voulu que je me m’inscrive alors maintenant aide moi. J’ai besoin de toi.
Tu as eu l’habitude du spectacle alors montre moi comment faire. Je suis persuadée que tu m’as mise a l’essai en voulant que je m’inscrive c’est pas possible autrement.

Léa j’avais besoin de lui parler et ton espace “A coeurs Ouverts” était certainement l’endroit approprié.

Marjery.

°

 

Much Too Soon nous parle de  « son Michael » !

Un Artiste surtout de l’envergure de Michael. , était en extase chaque fois qu’IL était sur scène….mais il y a aussi la “vie”, vie plus simple à parcourir chaque jour, car à part être en tournées sur 2 ans et plus, il faut aussi vivre la vie”ordinaire”, et il se trouve tres souvent que celle ci ne soit pas faite de la meme mouture….”

-« il y a des moments ou je fais chanter le public , parfois il tape la mesure avec les pieds…Quand tout le monde s’y met, c’est un véritable tremblement de terre…..une sorte de communion..comme c’était beau et enivrant de pouvoir soulever un tel enthousiasme! des stades entiers !c’est la sensation la plus fantastique au monde!….on voit dans la foule , des adolescents , des petits enfants, des grands parents, des gens de 20 et 30 ans…Je me sens proche d’eux! Tout le monde se balance en chantant…. c’est si beau ces gens de toutes races et de tous ages qui font cela , c’est si beau , à l’unisson ! c’est tellement inoui , tellement sublime…! Ce sont des grands moments de vrai bonheur pour moi !….”  : MJ .

 Oui, je pense sincérement qu’Il se sentait aimé , mais pouvait il vraiment mesurer de manière quantitative , c’est à dire “Immense , extraordinaire , l’Amour inconditionnel et véritable que son public lui portait ? et puis aprés les paillettes, les sunlights venait la solitude des suites d’hotel , M. s’en est beaucoup plaint , car aprés la scène , Il n’allait pas se “divertir dans les boites” comme les autres, le ouvait il de toute façon ? lorsqu’il voulait visiter un magasin , il fallait le fermer pour qu’Il ne soit pas accablé par tant de personnes désireuses de lui parler, de faire signer des autographes, ou de le prendre dans leurs bras ..! quelle folle vie!

” après la scène , venait la solitude…l’on se retrouve seul, face à soi meme…” M.j.

On sait tres bien que M. n’était pas en paix avec lui meme…..

-« La réussite entraine une grande solitude…les gens croient que l’on a de la chance, qu’on peut aller n’importe ou, et faire ce que l’on veut , mais ce n’est pas du tout ça ! c’est la vraie chose qui manque, je crois que je suis la personne la plus seule sur terre…j’ai essayé d’apprendre à surmonter cette angoisse….” M.J

Que d’angoisses , de stress sa magnifique carrière aussi, lui a fait endurer…..sans compter TOUT le reste…maladies que l’on doit affronter seul , ragots, procès……Peut- on vraiment réussir tout à la fois lorsque l’on a atteint un tel sommet de gloire dans sa carrière , réussir aussi merveilleusement sur le plan professionnel, que sur le plan humain et vie personnelle..?  On peut en douter….Ici, la preuve malheureusement, a été faite , que non…..!  et l’on en est inconsolable pour Lui….Nous aurions été si heureux que cette vie lui ait été plus sereine…. heureusement, il y a eu ses enfants , pas assez longtemps cependant, mail pendant cette trop courte période , nous sommes surs, là, qu’IL a été tres , tres heureux dans sa vie personnelle…..

Much Too Soon
Ce 13 déc .

O

Earth

Ce 21 nov :                                                                                

 Une belle « trouvaille »                                                                        

J’ai trouvé un chef pour notre belle armée….
Je pense qu’il fera l’unanimité.

il semble tellement pacifique …

et plein de douceur!

Earth.
 
 

°

Marjery:  est touchée aux larmes :

Peux tu éviter, Michaël,  de me faire pleurer !

Je sais bien qu’il faut pas que je te cherche et que c’est dans les moments inattendu que je te trouverais. Malgré tout parfois j’ai quand même envie que tu sois là alors je te cherche quand même. Tu dois bien comprendre que c’est l’amour qui veut ça. C’est plus fort que sois. J’aimerai te poser une question Michael. Comment ta fait pour vivre avec autant d’amour dans ton coeur le miens est tellement gigantesque pour toi que parfois je suis obliger d’en venir aux larmes comme quelque chose d’incontrôlable.
Je voudrais être comme toi maitre de mes émotions. Est ce que la scène était pour toi le moyen de laisser échapper tout ce que tu avais sur le coeur ?

Tu me perturbe vraiment ! Si tu me voyais en train de t’écrire j’ai l’air maline a chercher mes mots, écrire des phrases puis les effacer et en écrire une autre et effacer encore. On dirait une gamine qui écrits a son amoureux. Je ris

Bon tu me manque voilà. Et je t’aime trop fort aujourd’hui et ça serait vachement bien si tu pouvais faire en sorte que ça soit moins fort pour éviter de pleurer.

 
 
Marjery  ce 3 nov .

0

 
 
 

Hearth ouvre son coeur !

 

-« Nous avons le devoir de restés à son image:  plein d’Amour !« 

Je suis énormément déçue du comportement de certains fans qui ne font que regarder le procès de Murray comme s’il s’agissait d’un documentaire ou d’un film. Nous sommes bel et bien dans la réalité d’un procès qui est malheureusement filmé. J’avais pensé que ce serait le mieux d’avoir les éléments vrais plutôt que des résumés fait par des torchons mais tout cela a des inconvénients notamment concernant les photos qui sont dures à voir puisque nous ne sommes pas dans un documentaire….
J’ai moi aussi été choqué au premier abord par la photo de l’autopsie car elle m’a été imposé alors que je n’y étais pas préparé. Je voulais la voir mais pas dans ces conditions donc j’ai été très choqué sur le moment. Pour ne pas rester sur cette image imposée je l’ai regardé quand je m’y sentais psychologiquement apte.

Au-delà de l’horreur qu’elle peut susciter j’ai ressenti un calme, un calme qui m’appelle à voir qu’il ne s’agit que d’une enveloppe, que l’esprit est ailleurs (un peu comme cette peinture de Michael dans les bras de Jésus que je trouve très très belle). Pour moi cette photo c’est comme la preuve que son âme est partie ailleurs dans un monde merveilleux. A travers ce procès que l’on nous impose nous pouvons voir des signes forts. Je suis par exemple complètement conforté dans l’idée que Michael avait un cœur énorme (sans oublier qu’il était humain et avait des faiblesses), que son esprit ne voulait que le bien, parfois il avait du mal à le mettre en pratique car sur cette terre les choses ne sont pas si simple. Mais il était toujours sincère.
Bien sûr les médias en rajoutent comme toujours, il était habitué à cela. Mais je pense qu’il n’était pas préparé à des réactions de haine de la part de ses propres fans. Je ne pense pas qu’il ne voudrait pas que l’on décortique ses photos pour voir si elles sont vraies ou fausses, qu’il voudrait que l’on veuille se venger contre Murray. Et plus on fait de pub en s’insurgeant contre les photos mises, plus on joue le jeu des médias. Moins on en parle et plus cela passe inaperçu. Comme nous ne pouvons aller contre ce procès, il faut rester soudé et le « subir », nous n’avons pas d’autres choix.
Murray est un pauvre homme qui a certainement fait plein d’erreurs mais je pense qu’il est très malheureux de la situation. S’il pouvait il reviendrait en arrière. Et même si il vit des moments heureux dans le futur, il aura toujours ces remords au dessus de la tête. Il est bien à plaindre même si ça paraît dur à imaginer… sa vie est gâchée à lui aussi. Pourquoi lui envoyer autant de haine alors que lui aussi est malheureux. Qui n’a jamais fait d’erreur ? Oui ce sont de graves erreurs mais parfois la vie bascule d’un coup et personne n’est à l’abri.

Alors laissons faire ce procès, laissons la justice faire son travail car c’est le cours des choses mais soutenons nous, ne renvoyons pas de haine, ne rentrons pas dans le jeu des médias, qui n’attendent que des témoignages de gens qui croient Michael vivant, qui pensent qu’il y a des complots autour de sa mort, qui veulent venger Michael à tout prix…. Renvoyons un message de paix, Michael a certainement besoin de nous savoir à ses côtés plutôt qu’engagés dans des quêtes quelconques. Nous n’avons pas le droit de juger qui que ce soit, nous ne sommes pas au procès, nous sommes des voyeurs, et nous avons le devoir de rester à son image : plein d’amour.

With Love !

Hearth: ce 12 oct.

 

°

 
 

La belle inconnue nous parle de son ange .

Bonsoir Léa,

comme promis je suis de retour ce soir pour vous parler de mon ange…..

C’est surtout ce qu’il me fait ressentir depuis son départ qui est extraordinaire , tellement fort….c’est encore plus intense que ce que nous avons vécus ici sur cette terre……Il me disait <Quand je serais là haut sur mon petit nuage , eh bien ma petite chérie, tu sauras que cette force sera de moi et quelquefois ce sera si inexplicable tellement dieu est grand….Tu ressentiras cela car il sera tout près de moi pour t’apporter cet amour ,celui que je souhaite te faire découvrir….< Mon ange avait ce don de me transporter dans son univers divin….J’avais l’impression quelquefois que je voyageais de l’autre côté tant je crois qu’il était déjà connecté avant de me laisser pour toujours…..

C’est en tout cas ce que je croyais lorsque les anges sont venus le chercher….il n’y a pas un jour où je ne ressens pas sa présence….il est là dans chacun de mes gestes et lorsqu’il veut que je sache qu’il est bien présent , il me le fait savoir…..Sa musique préférée retentit….je casse un oeuf sur le plat , la première lettre de son petit nom est là devant moi,à ma grande surprise…..Alors , je me mets à sourire et à lui parler….Il y a eu aussi ce 24 décembre, en ouvrant ma terrasse , dans la neige,ce coeur immense qui était là devant moi et qui m’a fait fondre en larmes….Des larmes de joie, d’amour…..C’était si beau , si doux de voir ce coeur là devant moi car il s’amusait à m’en dessiner des tas à n’importe quel endroit…..Mon ange aimait la nuit ,alors bien souvent , je le sens près de moi , je sens son parfum de vanille et de bonbon me frôler tout doucement , alors je ferme les yeux et une douce caresse se balade délicatement sur mon visage….Il m’avait dit un jour <Quand tu sentiras un léger vent te caresser , n’est plus aucun doute…..<Je sais aujourd’hui qu’il avait raison et je crois que son coeur était rempli de l’amour de dieu ce qui lui a permis aujourd’hui de pouvoir continuer à donner de l’amour à travers nos deux mondes……Il disait < l’amour est ma force….< Son amour était si grand, si pur , si beau,si doux ,si sincère ,si irréel parce que je pense que mon ange était unique et que cet amour là n’existe pas ici….A travers ce qu’il faisait , ce qu’il aimait , il savait réconforter les personnes autour de lui, il était finalement magique , ses yeux reflétaient la pureté….

Mon ange était un ange bien réel….est ce peut être pour cela qu ‘il y a quelques jours en me

la belle inconnue

rendormant très tôt,à demi consciente au dessus de moi un nuage , une lueur? blanche était au dessus de moi, je la sentais très fort,c’était si intense,elle semblait vouloir me protéger,elle voulait me donner un apaisement total pour qu’enfin ma souffrance soit autrement,que cette souffrance ne m’apporte plus d’angoisse , de pleurs infinis…..De tristesse qui me détruisait chaque jour depuis son départ…..Son coeur s’étant arrêter à jamais , le miens voulait le suivre parce qu’il n’avait plus envie de battre , car il n’a jamais battu que pour mon ange, il était alors évident qu’il fallait qu’il vienne me chercher……Je l’ai ressenti si fort dans ces moments qui ont été les plus durs de toute ma vie,je vous avouerais qu’il a voulu m’enmener avec lui ,je ne peux expliquer pourquoi je le sais ….C’était si magique….Je pouvais le sentir comme si lui et moi ne faisions plus qu’une seule personne pour disparaitre à jamais…..

Aujourd’hui, mon ange semble guéri et il m’a guérie aussi car c’est sans doute ce qu’il voulait le plus au monde , que je continue sans lui ,mais toujours avec lui ……Je ne sais pas qu’elle a été sa manière de procéder de son petit nuage , mais je le remercie du fond du coeur de m’avoir permis de me retrouver ….Il est vrai que plus rien ne sera comme avant , car il me manquera infiniment ,mais à cet instant , je sais qu’il est fier de moi car j’ai enfin compris son message d’amour de l’au delà….sans sa force , son amour , sa spiritualité , je n’y serais jamais parvenue……Lorsqu’il était près de moi , il voulait me voir heureuse, nos instants n’ont pas été toujours faciles , il s’appliquait toujours à donner le meilleur de lui même comme il l’a fait depuis son départ pour qu’enfin je puisse continuer à vivre…..continuer à vivre..Il.aimait la vie ,et je sais qu’aujourd’hui je ne suis plus triste qu’il soit là haut….

Cette pensée me faisait mourir de chagrin, il y a encore quelques semaines mais depuis cette lueur je recommence une nouvelle vie

Cette nouvelle vie , elle est là , mais aussi pour les autres, ceux qui ont besoin de moi… Je me dois à travers l’amour de mon ange, de continuer pour moi mais surtout pour les enfants avec lesquels je travaille actuellement……Je voudrais te dire , mon ange ,que je t’aime et je remercie ma douce Léa de m’avoir permise à travers ces quelques lignes de diffuser tout cet immense amour que tu as su me donner malgré ton absence ……Je sais que ton monde est merveilleux et que tu as fait du miens , le plus beau car tu n’aurais jamais voulu me voir malheureuse……………Merci bel ange …

La belle inconnue

24/sept

°
 

Marjery s’adresse à son ange Michaël

Michael mon Ange

Je n’ai qu’une chose a te dire Merci.
Le jour ou j’ai pris la décision de m’inscrire à la danse c’est a toi que je dois ça. Tu me fais découvrir mes passions !
C’était pourtant loin d’être gagné lors de l’inscription.  Il y avait tellement de monde ce jours là et la file d’attente était trop longue. Je me suis demander « A quoi bon m’inscrire je ferais mieux de faire demi tour ».
Au moment ou j’étais à deux doigt d’abandonner, j’avais ta voix dans ma tête qui me disait « certainement pas, tu reste dans cette file d’attente et tu t’inscris ». Je suis donc resté et je me suis inscrite.
Hier c’était le premier jour de mon cour de danse, moi qui n’en a jamais fait avant. J’ai eu cette trouille toute la journée attendant l’heure fatidique.
18H15 voilà j’arrive dans cette salle avec plein de monde assis par terre et le prof de danse qui explique le déroulement des choses. Enfin le cour commence
Michael, j’ai pris du plaisir et je me suis amusé comme une gamine. J’ai adoré ça en voulant encore plus.
J’ai appris des pas de danse qui sont les tiens, finalement tu tirais ta danse aussi beaucoup du Hip Hop. Là depuis ton envolé je me suis pris une bouffé de bonheur en plein cœur. Comme lorsqu’on ouvre une fenêtre en voiture lorsque celle ci est en marche. La bouffé d’air qui m’a manqué depuis 2 ans.
Le prof a dit « Vous ressortirez de ce cour rincer mais avec le sourire jusqu’aux oreilles ». Soudain ses mots me semblait être le tien et c’est exactement ce qu’il s’est passé.
Et le pompon c’est quand le prof de danse a éteins toute les lumières pour allumer les spot en couleur. On se serait cru sur scène. J’ai vraiment trouver ça amusant comme situation. Les star c’était nous, c’était moi. J’ai souris
Michael je suis heureuse et c’est à toi que je dois ça. Je veux continuer les cours et apprendre cette chorégraphie que nous sommes en train de réalisé durant ce cour de danse. Je veux sentir ce que toi tu ressentais lorsque tu dansais. La monté d’adrénaline, le dépassement de sois et la fusion avec ce qui est beau, ce qui rend heureux.
Quand je suis rentré du cour je rigolais toute seule dans la voiture. Comme ci tu étais assis sur le siège passager a me sortir des blagues tout le long du chemin. Nan vraiment j’ai un vent d’énergie qui s’est emparé de moi mais d’une force ! Comme ci ça tomber du ciel.
En rentrant je me suis fait comme une promesse que cette année pour le futur 25 Juin je participerais au Flashmob afin de te rendre hommage a Paris avec les fans. Ce jour là je danserai pour toi y mettant tout mon coeur.
En attendant je vais tacher de perfectionner mes pas de danse afin de ne pas te décevoir et j’ai compris que lorsque je danse tu n’es jamais très loin. Aller à la danse c’est communier avec toi.

Aller à la danse c’est mon chemin de guérison.
Merci Michael je t’aime si fort !

Voilà Léa Bisous a toi aussi.
Le 22 septembre

Marjery.

0
 

Earth s’adresse à Michaël

Michael,

Pourquoi je n’arrive pas à faire ce deuil qui n’est pas mien. Peut être parce que je n’arrive pas à penser à toi au présent mais seulement au passé. Et ton passé me bouleverse de douleur, d’amour, de compassion.

J’ai par moment l’impression que sans tristesse il ne peut y avoir d’amour, et sans amour de Earth m'écrit de bien belles choses !tristesse.  Quand je replonge dans la tristesse de ne pouvoir te sentir à mes côtés, proche de mon cœur, j’ai aussi un sentiment d’amour tellement intense que dans le fond je crois que les 2 émotions sont liées à jamais, que l’amour ne peut subsister sans tristesse….Je me rend compte que je me complet dans cette tristesse malgré tout car je sais qu’il y a tellement d’amour dessous que ça me bouleverse. Je veux t’aimer pour toujours et donc je dois accepter cette douleur qui m’étreint quand je pense à toi, tant pis si je dois souffrir, je veux t’aimer à jamais.

Tolstoï nous dit que le moment le plus important c’est le présent, mais au présent j’ai tellement peur de t’oublier puisque tu n’es plus au présent, que je ne veux pas oublier le passé. Le futur ne sera jamais sans toi….ou dans un autre lieu peut être.

L’enseignement de la méditation nous explique que pour arriver à un niveau de sagesse, il faut être capable de voir son propre corps en décomposition, de le voir en squelette et d’arriver à se dire que ce n’est qu’une enveloppe charnelle que l’esprit est ailleurs. Voir mon propre corps ainsi j’arrive à le concevoir. Mais te voir et t’imaginer ainsi me met dans une douleur incommensurable…non je veux t’imaginer encore encore souriant à la vie, souriant aux humains malgré toutes les douleurs que tu as reçu.

Tu m’as ouvert le chemin de la vérité, le chemin que je me dois d’emprunter. Ce chemin bourré d’embuches en tout genre. Je sais à chaque instant ce qu’il faudrait que je fasse, comment il faudrait que j’agisse, mais je manque souvent de sagesse pour cela. Je manque d’aide spirituelle, d’expérience, d’envie….Ce chemin que je me sens seule à parcourir, je voudrais te rencontrer au travers d’une intersection mais non jamais tu n’es là, toi tu m’indique juste la direction un peu comme le panneau de signalisation qui dit « voilà par ou tu dois aller » ou plutôt comme une carte routière qui t’indique seulement l’endroit ou il faut se rendre mais te laisse le choix du chemin ou des chemins, c’est toi qui doit décider de prendre au plus cours avec des dénivelés, au plus long avec moins d’embuches. J’aimerais tant que tu sois là au bord de la route à faire du stop avec ton petit carton qui m’indique le lieu, je m’arrêterais pour te faire monter avec moi et nous ferions ensemble ce chemin et tu m’aiderais à le faire plus sereinement….

Mon cœur balance entre passé, présent, amour, tristesse, chaque photo que je vois de toi me rempli tellement d’émotion c’est magnifique, parfois magnifiquement triste, parfois magnifiquement beau mais toujours dans l’émotion. Quoi de plus beau que des émotions, c’est notre esprit que se manifeste à travers notre corps en nous donnant la chair de poule, des papillons dans le ventre, des pleurs, des sourires.

Mon dieu qu’il est difficile d’écrire ce que l’on ressent, il ait  des moments opportun pour le faire, des moments ou l’on voudrait partager cela avec les autres, mais tout se bouscule. Mais l’on veut aussi que toutes ces réflexions qui nous font avancer, qui nous font rechercher au fond de nous même restent gravées, c’est grâce à cela que je vais parvenir à aller au bout de mon chemin.

Ce chemin qui m’amène vers la lumière, je souhaite que tu m’y attendes et que tu viennes me chercher le moment voulu pour traverser cette lumière ensemble. Je sais que c’est de l’ordre du possible, je sais que tout cela n’est pas seulement un rêve et je voudrais tellement que tu sois là pour m’accueillir dans le monde qui est désormais le tien.

Je t’aime ici, maintenant, et à jamais.

Earth
 
Ce 8 septembre.
 
 
°
 

Le 7 septembre

Earth nous parle de sa quête personnelle :

Je suis toujours et plus que jamais dans ma recherche de la vérité et dans mes recherches métaphysiques.

Par moment je me dis que je suis une vraie dingue mais je m’assume en tant que dingue. !

Je voulais  partager une réflexion que j’essaye de plus en plus d’appliquer car dans le fond c’est très sage:
Rappelez-vous qu’il n’existe qu’un seul moment important, c’est maintenant. Cet instant présent est le seul moment sur lequel nous pouvons exercer notre maîtrise. La plus importante personne est toujours personne avec qui vous êtes, celle qui est en face de vous, car qui sait si vous aurez affaire à quelqu’un d’autre dans le futur ? La tâche la plus importante est de rendre heureuse la personne qui est à vos côtés, car cela seul est la recherche de la vie. »

-Léon Tolstoï, « Les trois questions » (1885) in « Maîtres et serviteurs »Je l’ai lu dans le livre que je suis en train de lire de

Thich Nhat Hanh, « Le miracle de la pleine conscience »

Je suis toujours en admiration devant Michael, devant son art, devant sa voix, devant son combat, et je pense qu’il m’a aidé et qu’il m’aide à évoluer, à me rendre meilleure (je sais c’est prétentieux…), à me rendre plus humaine et à voir ce qui est important de ce qui ne l’est pas…

Earth.

 
°°°
 

Ce 17 juillet

Earth 

J’assume ma passion pour lui !

J’ai commencé à lire le petit livret que je me suis fait de tes récits, Léa !                                  J’aime vraiment mieux lire sur papier, c’est nettement plus agréable.
« Michael esseulé » me touche beaucoup car je ressens les même choses.   Je me rends compte que la détresse morale des autres me touche beaucoup et Michael ayant vécu un véritable enfer et ayant toujours gardé espoir et étant toujours resté la tête haute, il m’a certainement marqué plus que les autres car je sais que dans son coeur c’était très très dur.
Souvent je me dis que plus les gens le critiquent et plus je l’aime, et je ressens vraiment ça. En pratique c’est vrai que si des gens me disent du mal de lui , j’ai besoin de me retrancher un peu dans son univers et comme je dis d’avoir ma dose…mon antidote.
Quand j’écoute ses chansons, j’ai envie de fermer les yeux, d’arrêter le temps et de savourer sa voix, ses paroles, et sa musique à l’infini…C’est dingue mais j’ai l’impression en l’écoutant qu’il me parle à moi. Et je crois vraiment qu’il existe une force vibratoire comme tu l’expliques, Léa,  car je pense que d’autres personnes éprouvent les même sensations que nous pour d’autres artistes, dans le fond tout cela ne s’explique pas sur notre terre, mais c’est tellement merveilleux.

Celui qui n’a pas vécu cela ne peut pas comprendre, c’est pour ça que l’on est un peu montré du doigt ou que l’on rigole doucement dans notre dos mais je m’en fiche pas mal .

D’ailleurs je joue la provocation souvent. L’autre jour j’arrive à mon travail et mon collègue était à l’étage avec son poste radio. Juste au moment ou j’arrive « Earth song » passe à la radio. Et là je prend mon téléphone et appelle mon collègue en le remerciant de m’accueillir si joliment. N’empêche que je l’ai pensé à mon arrivé, mais je lui ai dit aussi histoire d’assumer ma « passion » pour Michael, car j’ai envie de le crier à tout le monde!!!
Tiens une photo … que j’aime beaucoup car là aussi j’ai l’impression qu’il me regarde!

Earth

0

Ce 6 juin :

Marjery  lui hurle  avec douceur son amour :

Oh Michael, quand je te regarde je ressent tellement de chose que ça me bouleverse. La chanteuse Jenifer avait sortie une chanson une fois (C’est de l’Or) et le refrain de cette chanson me fait penser a ce que je ressent parfois.

 » C’est de l’Or, que tu mets dans mon corps, des trésors, d’amour qui me dévorent, c’est un sort, que tu lances à mon corps, des accords, d’ivresse qui s’évaporent, oui c’est de l’Or »

Parfois j’avoue rester des secondes puis des minutes juste a regarder une photo de toi. Je dois t’aimer trop fort mais est ce qu’on aime vraiment toujours assez ?
Je sais que tu voudrais que je n’aime pas « que toi ». Léa me la fait comprendre mais t’inquiète pas je me souci des autres aussi. J’essaye de ne pas penser qu’a moi et a mes petits problèmes.

Encore ce matin,  alors que j’étais en larme comme une gamine ( car franchement je me dis que j’abuse des fois) pour mes petits problèmes personnel j’ai pensé a ces images lenticulaire de This is It je me disais alors « vois les choses autrement ». J’ai été sur le blog a Léa et j’ai vu que Léa avait répondu a mon message sur ta chanson Speechless. Elle disait en gros qu’elle aimerait te voir chanter cette chanson sur scène. J’ai donc été voir si je trouvais ton interprétation de cette chanson sur This is It. Et là je suis tombé dessu, sur la fin de la chanson, je tes écouté et j’ai souris. Plus de larme, plus de douleur a en pleurer tout a disparu.

J’essaye de voir les choses autrement et pour l’instant ça marche alors je suis contente.

Je veux faire une overdose d’amour. Je t’aime fort, trop fort, non pas encore assez! Mais ça c’est notre secret mon Ange donc chuuttt !!!!!

Marjery.

°

Ce 29 mai :

Much Too Soon partage ses sentiments :

Je ne m’étendrai pas sur  l’émouvant courrier de B.Jean, car elle a écrit en toute confidentialité, mais je vais juste dire que je la rejoins, même si cela parait étonnant, et je partage égalemment celui de Rachel évidemment….

On peut avec le recul, en vouloir à une personne le deuil commence ainsi, partagés que nous sommes entre le chagrin, la colère, le déni, la recherche de l’etre perdu…et en dernière phase, l’acceptation , si l’on peut dire,+ ou – rapide..si tant est qu’il y ai « vraiment » une acceptation… De toute façon,  ici bas, on ne peut qu’accepter, « l’ absurdité, et conditions de la nature humaine », n’ayant, là, pour le coup, pas le choix,mais ceci est personnel!      La colère demeure pourtant,car on pense » à la place de personne interessée,en se substituant à elle,en se disant que si « elle » avait agi ou pensé autrement,ele aurait pu vivre mieux, plus longtemps, en un mot, elle aurait pu, peut-être rester + longtemps avec nous…Malheureusement, cela ne peut se faire; personne ne peut savoir à l’avance,comment dans telles ou telles situations,nous aurions fait face,pensé ou agi…car chacun a son histoire propre, et réagi avec le « capital »,qui lui a été apporté, hérité…inculqué…Ensuite,bien sur demeure le libre arbitre, en tenant compte de la dimension exceptionnelle , il ne faut pas l’oublier, dans laquelle Michaël évoluait..Personnellement, moi aussi, je lui en ai voulu »si je puis dire, pour s’etre « dénaturé »(je ne parle pas de la maladie de peau,évidemment!) volontairement comme il l’a fait(ni des deux 1ere rhinoplasties non +) ! et pourtant, Il était maitre de Lui meme, de son image, il en avait le droit »et l’on serait pourtant bien mal inspiré d’émettre des critiques, mais…..)  Il était une véritable beauté noire,The Black Beauty, extrêmement séduisant, mais douloureux paradoxe…ne s’aimait pas! Pour donner un ordre d’idée, jusqu’à l’époque BAD,Il avait évidemment changé, mais était toujours mignon », magique…..ensuite,je ne m’étendrai pas, mais dirai simplement que cela faisait mal de constater les multiples transformations + ou – heureuses qu’Il avait « subies »(meme ses lèvres avaient été retouchées, donc en contrepartie aussi,son merveilleux sourire!!) la période « Madison Square Garden’, s’apparente,  je le dis sincèrement, s’apparente à un véritable gachis!!..et poutant cela n’enlevait en rien à l’attirance, admiration, Amour envers l’homme tout court et l’Artiste de génie!…mais tout de même…..C’est là, que l’on se rend compte que tout le monde ne voit pas les choses avec les mêmes yeux, sous le même angle, meme si ces « choses là »sont belles.. cela dépend en fait de l’état d’esprit ,de sa disposition   d’esprit, de ses problèmes propres, de ses névroses aussi, et cela ne peut se discuter….Parlons médicaments, il faut dire qu’Il n’a pas eu de chance cependant, cela à commencé par l’accident des brulures, les chutes sur scène, problèmes dus aux membres accidentés (danse), la quantité faramineuse de tension, stress,  qu’aucun d’entre nous ne peut se représenter, difficultés de vie courante lors de tournées, manque de sommeil etc, caractère tres pointu , « perfectionniste courant de longue derriere ‘le parfait »! une notoriété pareille dépasse l’entendement! Mais on en paye le prix!! Pour les rapaces & cie, beaucoup de ses douloureux affrontements qui ont marqué sa vie, auraient pu etre évités ,si une défiance pointilleuse avait été déployé..mais M. était par nature TROP bon, TROP candide, et d’après ce que l’on sait TROP tétu!  Mélange détonnant et pas toujours compatible ! pourtant des bons conseils lui avaient été prodigués (notamment pour la famille Arvizo !! )…… Quant aux causes de son décès, je préfère ne pas m’étendre….C’est un grand gachis! c’est évident, Il ne méritait pas une fin si sordide…mais je pense, et j’en terminerai, Il en avait ASSEZ…  et que ce n’était pas de son fait propre de remonter sur scène, plutot des obligations et….un peu d’espoir, et de plaisir à la clef tout de même! Ce ne sont que mes conclusions… Je crois fortement,que nous avons TOUS une « Etoile » au dessus de nous nommée le Destin, nous avons le libre arbitre, mais en dernier lieu, c’est lui qui a le dernier mot, car écrit « par avance ».. et M. possédait le sien, comme tout autre mortel, ce que nous avions souvent oublié… Notre regard bienveillant, critique » en vers Lui, qui aurait aimé etre « protecteur ou conseiller » sur sa vie et ses actes dans l’optique d’une vie qui nous semble meilleure ou – difficile pour Lui (tout en ayant été Magique ,magnifique…surtout dans son métier!)  n’aurait je pense rien changé ou si peu même si cela avait été réalité à ce qui était « écrit » pour Lui,  comme pour le notre de destin d’ailleurs…. Tout ce que j’ai énnoncé ici, ne réduit pas, au contraire, l’Amour » l’enorme tendresse que j’ai pour Lui ( qui aime bien, » chatie bien », si je peux me permettre, et  » quand on aime, on ne compte pas (ou si peu..) autant dans les reproches indulgents,que dans les si belles éloges… oh! combien méritées!!LOVE !

A très bientot Léa!  (une Mamie de presque 60 printemps) et qui j’espère sera excusée des fautes de frappes d’accords et d’inattention, car peu enclinte,à tord, à préparer un « brouillon » Bien à vous !

Much Too Soon.

°

Ce 19 mai :

Billie Jean exprime sa colère :

Je suis en colère mais je l’aime quand même ! J’espère qu’il en doute pas au moins.

Je lui en veux de pas mal de chose, de s’être entouré des mauvaises personnes. Trop de rapace autour de lui c’était pourtant simple a voir. Sur le coup il a pas été très futé.
D’avoir pris tant de médicament ça pouvait l’amener que là ou il est aujourd’hui, franchement pas malin !
Il disait détester la drogue il s’est pourtant bien drogué en avalant son cocktail de médicament tout les jours. Le propofol faut déjà le faire pour s’en servir pour dormir et surtout en avoir chez sois, ça a été la dose de trop. Donc Michael était bien un drogué.
Pourquoi il a jamais admis avoir un problème. Bien du monde aurait pu l’aider. Ça aurait évité l’issue fatal du 25 Juin 2009. Et tout ce qui a suivis derrière !
Il a même pas pensé a tout ceux qui reste en faisant ça. C’est Égoïste pour le coup !
Laisser tout le monde derrière lui sa famille, ses enfants qui avait besoin de lui, ses amis bah oui Michael tu en avais autour de toi certainement des plus fidèles que certains qui ton entouré pour ton argent, et tes fans et ils étaient nombreux a attendre ton retour.
Tant de gens l’aimait il y a pas penser en faisant tant d’erreur et de bêtise.
Quel beau gachis !!!!! Il aurait pu terminer sa carrière comme une étoile qu’il était mais pas forcément monter les rejoindre. Ouai c’est de l’égoïsme.
Je lui en veux tellement pour tout ça !!!!!!
Si il trouve que je suis pas sincère avec lui il se plante lourdement. Une erreur de plus de sa part.

Voilà j’avais dit que je serais pas très tendre avec lui. Mais Léa en réfléchissant je te le dis a toi mais je souhaite pas forcément le partager avec les autres. Car je suis pas sur qu’elles comprennent.

Pour les chansons sur facebook j’ai décidé de continuer toute seule je l’invite plus.
De toute façon je fais rien de mal je permet a mes amis de connaitre de quoi parle la chanson choisi et d’en discuter en suivant.

Cet après midi j’ai pas voulu écouter sa musique, ni lire quoi que ce soit sur lui. J’ai essayé de me détendre au soleil a écouter les oiseaux seulement voilà ils ont pas voulu chanter.
Je devais pas être de très bonne compagnie…

Il n’y a qu’1h environs ou j’ai chanté « She’s out of my life » en karaoké sur l’ordi mdr J’ai les émotions qui se percute les unes les autres je comprend rien de ce qu’il m’arrive.

Ta bien raison quand tu dis que ça part dans tout les sens en ce moment. Je suis juste un peu perdu faut que je retrouve le chemin.

J’espère que tu m’en voudra pas trop d’avoir dit tout ça sur lui mais c’est ce que je ressent.

Bisous Léa et merci de m’écouter.

Billie Jean.

°

Ce 9 mai :

Rachel est triste .

Ce soir, je suis un peu triste, j’ai le cœur comme qui dirait « barbouillé ». Je ressens le vide de son absence. Bizarrement, je vis ce deuil par passages, il y a des instants de ma vie ou tout va bien, je n’ai aucune peine et d’autres ou tout me reviens en pleine face. Le départ de Michael crée un grand vide en moi, ce procès qui mijote, les témoignages que je lis, tout remue et me torture. Je pense ne jamais guérir totalement de cette perte, cette injustice. Je sais que Michael voudrait que je sois forte mais j’en suis incapable, je n’arriverais jamais à pardonner à ceux ou celles qui l’ont forcé à partir si vite. Tout simplement parce que maintenant c’est la terre entière qui souffre. J’ai l’impression que nous avons perdu notre guide, notre messager et que nous ne sortirons pas de l’obscurité sans lui. Nous avions un être extraordinaire parmi nous et personne n’a su le reconnaitre. Maintenant qu’il est trop tard, je m’en veux de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt.
Ce soir il me manque cruellement et je sais qu’il y aura d’autres soirs comme celui-là….

Rachel

°

Ce 7 mai

Marjery a des jolies choses à te dire :

Michaël

Je m’étais dit que je t’écrirai une lettre un jour, dansJe t'écoute avec mon coeur Marjery l’objectif de la déposer lors d’un voyage sur ta terre natale. Seulement voilà les mots sont tellement forts qu’ils ont du mal à sortir. Certainement qu’ouvrir mon cœur pour parler de toi me fait peur car comment contenir les émotions, les sentiments. « A cœur ouvert » est pourtant l’espace approprié pour le faire. J’ai posé la question à ma mère et à ma tante l’autre jour, à savoir si une personne célèbre avait marqué leur vie plus qu’une autre. Leurs réponse a été : « pas particulièrement ». Je prends donc cet amour pour toi Michael comme un cadeau que tu m’as fait à ma naissance. Vivre en même temps que toi et être riche de souvenir. Quand je te regarde Michael, tout est beau, magique, doux, simple, sûr et amour. Tu aimes tout le monde, ta famille, tes amis, tes fans, la planète entière. J’ai jamais vu quelqu’un avec un cœur aussi grand que le tien. Tu fais parti de ma vie, ça sera toujours comme ça,  pour effacer ton absence je te parle, je t’écris très souvent pour pas dire grand-chose même pour blaguer,  m’amuser avec toi. Tu aimais t’amuser, je suis certaine que tu dois beaucoup rire certaines fois de ce que je dis ou fais. Tu laisses ta musique en héritage, et dernièrement tu m’as donné de réelles amies auxquelles je tiens. Tu façonnes ma vie à ta guise. La veille du meeting quand je suis allé à Disneyland j’avais cet impression d’être chez toi. Au moment de partir à la sortie du parc alors que j’avais le cœur gros de laisser cette agréable journée derrière moi,  j’entends ta chanson et ta voix chantée « I’ll be there ». Je m’y attendais pas,  j’étais si heureuse qu’en partant tu me dises que tu serais là. Qui d’autre que toi pouvait conclure cette douce journée ! Puisqu’il faut ouvrir mon cœur alors ce que je vais te dire là n’est pas une déclaration mais les choses tel que je l’ai ressent.  Tu es mon ange, mon inspiration, ma douce étoile. Mon amour pour toi et ta musique est infinie. Tu me manques chaque jour d’avantage. Et cela ne cessera jamais. L.O.V.E

Marjery.

°°

 °

°Ce 25 mars :

°- Earth se confie :

Michael est à mes yeux un prophète des temps modernes. Il est devenu en quelques mois mon maître à penser, celui à qui je me réfère quand je me pose une question de la vie de tous les jours ou même une question existentielle. Pourquoi ? Certainement parce que mon coeur s’est ouvert et a su l’accueillir. Car je crois vraiment et j’espère que l’on peut toutes et tous vivre cela, cette espèce d’osmose entre lui et nous, cette sensation qu’il est en nous.
Depuis que j’ai lu le livre  » Je ne veux pas la fin de nous! »,  je me dis que moi aussi je veux arriver à sentir vraiment tout son amour, et je sais que je vais y arriver car j’en ai besoin. Je sais qu’il envoie énormément d’amour mais la communication est difficile car nous ne sommes pas enclin à recevoir. Pour recevoir il faut s’ouvrir.
Malgré tout j’ai de plus en plus des sensations de frissonnements quand je regarde ses photos, que j’écoute certaines chansons, j’appelle cela des frissons d’amour et me dis que cette sensation de bonheur ne peut venir que de lui. Est ce mon amour qui déborde ou lui qui m’en envoie ? Je ne sais pas encore, mais c’est beau et c’est tout ce qui importe dans le fond.
Je crois que la majorité des gens ne sont pas prêt à recevoir de l’amour. L’amour est tellement puissant qu’il fait peur, peur d’être déçu, peur de ne pas s’en remettre, quelle idiotie!
Le plus malheureux c’est que certains sont capables de jalouser ceux qui connaissent cet amour de Michael mais ne sont pas capables de se remettre en question. Comme disait Michael il faut rester humble comme toi tu le fais Léa, et si nous arrivons à entrevoir cet amour divin, restons humble et partageons cela comme tu sais si bien le faire (ce matin je viens de passer le cap du tutoiement, j’espère que ça ne te dérange…je me sens tellement proche de toi que j’ai de plus en plus de mal à te vouvoyer….). Je crois que depuis la mort de Michael j’ai effectué un chemin incroyable et tu m’as permis de faire la jonction. Il y a un an de cela j’avais l’impression d’être parfois complètement décalée par rapport à notre monde, d’être à moitié en haut et à moitié en bas. Ton livre me permet cette transition, ramener un peu de divin en bas tout en étant bien sur terre. C’est merveilleux. Les choses sont plus simples car on ne voit plus que l’essentiel, le superflue est balayé. Tout cela reste encore très fragile bien sûr et demande à être encore développé car la sagesse me manque, mais je trouve que c’est un bon début. J’ai découvert la paix intérieure….

Earth

°
 

°Ce 26 mars :

°- Gaëllle se confie:

La prière du soir

Ce 25 mars au soir, l’heure était au recueillement. Nos prières s’adressaient tout d’abord à Michael, puis à notre planète, si chère à son coeur.

Avant de me consacrer à ce moment si particulier, j’ai tenu à accomplir quelque rituel symbolique! J’ai éteint toutes les lumières, puis allumé des bougies au quatre coins de la pièce (mon humble salon), ce qui lui donnait des allures de sanctuaire sacré…

Peu avant, je me disais simplement « qu’est-ce exactement  qu’une prière? » Lorsque je m’adresse à Michael, habituellement, je n’ai pas vraiment l’impression de prier! Je laisse juste mes pensées voguer vers lui, lui parlant de mes sentiments et de mes espoirs, le questionnant parfois ( qu’est-ce que tu penses de ceci? que ressens-tu à propos de cela?), mais je n’ai pas de mode d’emploi pour « la Prière »!

Il me semblait important de faire régner un maximum de silence, afin d’éviter toute perturbation! J’aimais l’idée d’un moment exclusivement réservé à Michael car, même s’il est dans mes pensées la plupart du temps, je suis toujours « en mouvement », affairée et distraite!

Hier, lorsque je me suis assise au sol, dans la lueur vacillante des bougies, l’émotion s’est installée en même temps, enveloppante. Tandis que j’ai commencé à parler doucement, je pressais mes doigts sur une photo de Michael, parce que j’avais besoin d’un support tactile, et puis cette prière se voulait, avant tout, Caresse!

Il a fallu que je ferme les yeux et j’ai alors senti mon coeur battre sourdement, rythmant les mouvements qu’il infligeait à mon buste. Un léger mouvement de balancier.  mes pensées, semblant livrées à elles-même, se sont succédées dans un genre de diaporama où toutes les personnes qui me sont chères (certaines disparues, d’autres pas) m’apparaissaient brièvement. Je souriais. Puis m’est venu un aigle, et c’était la Nature. C’était aussi le « moyen » le plus rapide de survoler cette nature dans tous ses aspects les plus variés! J’ai entendu son cri et, plus tard, je me suis dit que, bien que je n’aie pris aucune drogue, cet épisode me rappelait les cérémonies chamaniques agrémentées de danses et de psaumes.

Je suis très respectueuse de ces rites sacrés destinés à célébrer la Nature et l’Homme, mais je préfère garder l’esprit clair! J’avais besoin de diriger volontairement mes pensées, vers Michael pour commencer, puis tout s’est enchaîné comme dans un jeu d’associations d’idées!

Je crois que la religion s’en est mêlée également… parmi les images qui se présentaient à moi il y a eu une série plus « dure », avec du sang, de l’acier… je souhaitais les repousser mais je me dis à présent que la souffrance est pourtant présente au sein de notre vie, et sans doute était-ce sa manifestation symbolique! Je n’ai pu alors m’empêcher de faire un rapprochement avec le calvaire du Christ, bien réel! Il était l’un des premiers (le premier?) messagers de paix et d’amour, aussi n’est-il pas naturel qu’il soit présent lors d’un tel recueillement?

Lorsque j’ai ouvert les yeux, cependant, une seule personne restait dans mes pensées! J’ai terminé par une de ses chansons, Cry.

Merci, Léa, de nous permettre de nous exprimer ici! Ce fut une expérience inédite et bienfaisante, hier soir, et je suis heureuse de pouvoir la partager!

Gaëlle.

°

°

Ce 27 mars :

°-Discrète :

Est trop discrète !

Ce livre m’a changé intérieurement, depuis que je sais qu’il est là, tout prêt, mes prières me semblent plus importantes que jamais et mes actes quotidiens sont plus réfléchis.

J’ai l’impression de devenir meilleure car je veux le faire pour lui, il est un exemple pour moi, un modèle tellement parfait. Il me manque tant, même cruellement parfois.

Je ne vous remercierais jamais assez de nous avoir fait partager vos ressentis. J’avais besoin de cela pour me sentir mieux et accepter son départ. à bientôt.

Discrète

°

°

Ce 27 mars :

°-Black Orchid :

parle d’amour

Ouvrir son cœur est un acte assez difficile mais quand il s’agit de Michael, tout se bouscule. Tellement d’émotions, de regrets, de projets, un mélange de sentiments gorgés d’amour.
Michael m’a changée. Je ne sais pas encore comment mais je ressens autre chose, je vis différemment, j’ai envie de l’honorer, de perpétuer son message, de le rendre fier de moi. Je veux imaginer son sourire et sa satisfaction lorsque je prends la bonne décision.
Tout çà car il le mérite, il a tant donné. A côté de lui, je me sens si petite et insignifiante. C’est pour cela que j’aimerais faire quelque chose pour lui à mon tour.
Depuis son départ, il ne s’est pas écoulé une journée sans que je ne pense à lui, il fait partie intégrante de ma vie, je le considère de ma famille, il a tellement envahit mon cœur et mon esprit que j’en viens à me demander ce qu’il pense de chacun de mes gestes.
Je l’aime, il me manque, je suis touchée par la grandeur de son âme. Comment les gens peuvent passer à côté d’un être aussi lumineux ? Lorsqu’on connait plus intimement sa personnalité, on ne peut plus l’ignorer ou la minimiser.
Grâce à vous Léa, je sais qu’il est à ma portée, je sais qu’il entend mes prières, je sais qu’il me voit et je suis comblée de joie. Que demander de plus ?
Il a quitté cette terre trop tôt et j’ai mal mais mon amour est égoïste car sa souffrance était trop grande. J’avais besoin de le savoir apaisé, serein et heureux.
Maintenant c’est fait. Pourtant j’ai toujours un vide au creux de moi car je regrette terriblement de ne pas l’avoir connu avant et l’avoir soutenu de toutes mes forces.
Ces regrets-là ne me quitteront jamais, j’espère qu’il me pardonnera d’arriver trop tard…. Mes larmes coulent facilement quand je pense à lui mais je vais essayer d’être forte pour lui.
Aimer Michael c’est se retrouver un peu seule, c’est bizarre cette incompréhension qu’ont les gens qui m’entourent, ils me regardent étrangement comme si j’avais perdu la tête. Ce sont eux qui sont dans l’erreur mais comment leur faire comprendre ?
J’aimerais qu’ils changent d’avis mais c’est difficile… je me bats contre le vent mais je n’abandonnerais pas. Et pardon Michael si je m’y prends mal, je suis un peu maladroite dans ce domaine. Heureusement ta musique est toujours là pour me redonner espoir et courage. Elle m’apaise et me redonne le moral dans les moments difficiles. Une musique miraculeuse .

B.O.°

°

Ce 2 avril :

-° Isabelle

Petit soldat pacifique

Un amour fou, un amour impossible, combien sommes nous à l’aimer et le chérir en silence de peur que les autres s’en aperçoivent, de peur de passer pour folle? Combien sommes nous à penser à lui tous les soirs avant de s’endormir, à lui envoyer nos prières? Combien sommes nous à penser à lui dans chaque moment privilégié que la vie nous offre? Combien sommes nous à regarder ses vidéos le sourire aux lèvres en ce disant qu’il était un ange? Combien sommes nous à regretter de ne pas avoir vu tout cela avant sa mort et à regretter de ne pas l’avoir soutenu dans les moments difficiles de sa vie? Combien sommes nous à espérer un jour un signe de lui nous disant qu’il est là juste à côté et veille sur nous?
Je ne sais pas mais ce dont je suis sûre c’est qu’il a déjà une petite armée pacifique à ses côtés, prêt à tout par amour pour lui.

Isabelle

°

°

Ce 5 avril:

-°Gaëlle s’ouvre à nous :

-Entrer en religion-

 


Prier, espérer, aimer…

Autant de verbes qui se conjuguent « religieusement »!

Lorsque je vois un prêtre ou une nonne, je ne les envie pas, je ne comprends pas leur ferveur et même, je souris parfois de leurs « bigoteries »! Du moins, je le faisais avant. Si on m’avait dit « Tu verras, un jour, tu prendras cela au sérieux! », j’aurais pouffé! Mais aujourd’hui je n’ai pas envie de railler ces croyances, au contraire. Je les comprends et je les trouve belles!

grace à lui je me sens bénie !Ce que renferme le coeur des croyants m’intéresse, parce que cela m’aide à comprendre ce que recèle le mien. Ceux qui éprouvent de la compassion et qui ont trouvé une paix intérieure, ce sont ces croyants-là qui attisent ma curiosité. Je voudrais saisir par quel mécanisme leur a été donnée cette Révélation qui les maintient solidement dans une spiritualité bienfaisante.

Depuis le Départ de Michael, les rouages d’une mystérieuse alchimie se sont mis en branle, faisant battre mon coeur avec plus d’amour que jamais, un amour nouveau, grand et chargé d’espoir. Un amour que j’ai envie de diffuser autour de moi et qui m’a conduit à faire de belles rencontres!

Je ne saisis pas tout de ce changement beau et profond, mais je sais qu’il ressemble à ce que ressentent les croyants, toute religion confondue, alors je ne peux m’empêcher de me sentir bénie!

Je remercie Michael très souvent, d’avoir mué ma peine initiale en cette force d’amour à la fois douce et puissante. Peut-être devrais-je remercier « le Seigneur »? Il ne m’est pas assez familier!  Je ne sais pas l’aimer ni m’adresser à lui… Michael, je sais. Il est comme un grand frère spirituel qui veille sur moi, et je suis heureuse de partager cela avec tous ceux qui lui ont ouvert leurs coeurs.

Gaëlle.

°°

°Ce 9 avril :

Marjery se confie :

Confession d’une fan.

Je ne parlerai pas de lui au passé car pour moi il fait toujours partie de mon présent et de mon futur. Michael Jackson est pour moi bien plus qu’un artiste, puisque je le connais depuis toute petite il fait partie de ma vie depuis toujours. Il  est un père, un frère, un confident, un ami, une inspiration et j’en passe. Il déverse sur moi depuis que je le connais de par son film Thriller un amour infini. J’ai un regret qui me ronge de l’intérieur c’est de ne m’être jamais déplacée lors d’un de ses concerts. Manquer cet événement pour une fan est vraiment regrettable. J’espère qu’il me pardonne ce rendez vous manqué puisque moi je ne me le pardonne pas. Alors que les procès déferlaient sur lui, je l’ai toujours soutenu, allant contre ma famille qui l’accusait des pires choses. Pendant son exil, je l’ai oublié mais je savais qu’il était là. This is it était la joie de le retrouver, seulement voilà le rendez-vous fut avorté. L’ange s’est envolé.

Il m’intimide, quand je pense à lui tout est douceur et apaisement. Il m’apaise au plus profond de moi-même de par ses chansons, sa façon d’être. Son passage sur terre fut court mais intense, normal c’est un ange. Lorsque vous plongez votre regard dans le sien, vous ressentez tout cet amour, toute cette douceur que seul lui sait si bien nous faire partager, son regard exprime bien des choses.  Il a donné sa vie, son cœur, son âme pour les autres. Je reprendrai une phrase d’un chanteur que l’on connait Patrick Bruel, il avait dit suite à la mort de Michael Jackson « Il a tant donné aux autres, que les autres n’ont pas su lui rendre ». C’est exactement ce que je pense.

Depuis son départ j’ai beaucoup changé je m’en rends compte tous les jours. Je pense d’avantage aux autres, j’essaye d’avoir un comportement où  Michael serait fier de moi. Parfois je me pose la question, à savoir que ferait-il devant telle ou telle situation. J’essaye de penser comme lui.

Aujourd’hui, je fais attention au moindre détail surtout après avoir lu ton livre Léa. Je prends un exemple tout bête (cet exemple je m’y réfère tout le temps car il est pour moi l’exemple parfait), il y a quelque jours je regardais les bonus du DVD de This is it, j’étais en pleurs devant mon fils et devant tous les témoignages des personnes qui avaient travaillé avec lui. Soudain mon portable se mit à sonner, il était posé sur la table du salon avec juste à coté un jouet de mon fils tout à fait banal. Au moment d’attraper mon portable je regarde le jouet de mon fils et 2 lettres étaient marqués dessus, MJ. J’ai arrêté de pleurer tout de suite, me disant qu’il était là à me dire de sécher mes larmes. Certains diront que ce n’est qu’une coïncidence, moi je pense que certains faits sont là en guise de message. Là, le message était clair pour moi. Michael se glisse dans notre espace quelques secondes pour nous dire qu’il est là pas loin et qu’il veille sur nous.

Quand mon fils de 3 ans me demande où est Michael je lui réponds qu’il vit sur la plus grosse étoile tout près de la lune.

Dans le bonus de This is it, il y a un passage qui m’a beaucoup marqué et que je reprends sans cesse où Michael dit tout en faisant le signe de l’écrire avec ses doigts : L.O.V.E

Marjery.


°

°

Votre texte bientôt ici !?

 
°
Publicités

168 commentaires pour à coeurs ouverts

  1. MaribelMJ dit :

    Je comprends ce que Marjery veut dire, la vie continue et même si nous pensons toujours à Michael, à son absence, on est bien obligés de vivre notre quotidien , même si il y a encore de la tristesse au fond de nous !

    • léa dit :

      Merci ma chère Maribel de laisser un mot pour Marjery …qui était une férue du blog pendant de longs mois, après le départ de Michaël …..mais la vie a voulu qu’elle oeuvre dans sa famille …elle vient d’avoir une petite fille et je comprends qu’elle soit plongée dans l’amour au quotidien ! Comme elle le dit, Michaël reste une douce pensée de temps en temps …..mais elle ne souffre plus vraiment de l’absence ! La vie a remplit sa vie et cela est merveilleux ! Je souhaite à chacun un bonheur intense afin qu’il vous transporte dans le beau de la vie ! La vie est puissante, nous le savons !

  2. Marjery dit :

    Me voici ici « A cœur ouvert » pour parler de toi Michael. Je me rend compte au bout de c’est 5 années très bientôt combien j’ai avancé depuis ton départ. …………………………
    Lire la suite du texte de Marjery …. »très prenant et sincère » ………que j’ai posté directement en haut de page ! (Léa)

    • léa dit :

      Ho …ma très chère Marjery , que j’affectionne depuis tant de temps maintenant …tu as déjà laissé ta trace pour toujours sur le blog avec tes commentaires tous aussi passionnants et vivants, les uns que les autres …..et te voilà ici ce soir , comme je suis touchée par cela et par ce que tu dis ! Oui, la vie continue et tu as eu cette force de saisir ce qu’elle t’offrait, te permettant de « faire le deuil » de Michaël ….tout en aillant à l’esprit qu’il a été important dans ta vie ! Oui, tu continues, avec ce nouveau bébé qui te remplit de bonheur ! C’est bien cela que Michaël souhaitait, c’est certain …..que nous rendions notre vie belle ! Ta vie est belle et tout est parfait, car la vie est puissante ! Mille merci Marjery pour ces mots si justes, si sincère comme tu as le secret !

  3. magicmichael dit :

    Nany a envie de partager aussi …. « ce qu’elle a sur le coeur » au sujet de Michael !
    Venez lire en haut de page …ce cri du coeur !

  4. Fanny dit :

    Merci à toi Nany de partager ce texte , ce poème qui t’emporte dans une fiction dont nous rêvons toutes ! A bientôt à mon retour , puisque je pars un peu en vacances !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s