Coeur soupirant

coeur soupirant

Coeur soupirant

Vous êtes bien là mes anges, je le sais…mais c’est moi qui suis… je ne sais où ! Mon esprit est en vagabondage, mes pensées, mes sentiments restent suspendus car ce mois de mai où tu es parti mon fils, me pousse à fuir vers toi…courir triste et éperdue sur ce pont qui nous relie par l’esprit !
La tristesse cherche inexorablement la consolation, la douleur de perdre est à la mesure de la joie que nous avons reçue, du bonheur d’avoir tant aimé ! C’est alors une sorte d’honneur que de souffrir pour l’être disparu … notre tristesse, notre mélancolie deviennent des offrandes pour exprimer notre attachement .

Face à la perte « Il faudrait se faire une raison « …comme si nous n’en avions pas, voire jamais eue…alors que nous avons plutôt le fichu sentiment d’avoir perdu celle qu’on avait !
Le temps qui passe cherche à gommer la violence de l’absence et nous propose, dépose délicatement à nos pieds, comme une offrande de consolation… l’expansion de notre coeur !

Ô mon fils comment aurais-je pu survivre à ce drame sans » la main divine de Michaël » … J’ai connu le bonheur de t’avoir, le drame de te perdre et la découverte de te ressentir proche comme jamais sur des « fréquences célestes particulières » d’où toi et Michaël vous me guidez ! Le temps terrestre qui passe n’a aucune prise sur moi, je le trouve ridicule, je ne le compte pas, car il est un honteux outrage à notre force d’amour ancrée dans « l’éternel instant présent » !

Dire aussi … j’ai en retenue au fond de moi, des vibrations venant de Michaël, je sais son esprit « esseulé » ces temps … j’ose dire « qu’il n’est pas bien », et je me sens impuissante malgré mes prières, mes élans de coeur sacrés et l’amour que je lui offre à chaque instant … ce qui m’attriste profondément et, malgré l’amour qu’il m’inspire, je n’ai pas les mots ce soir pour écrire un récit subtil pour lui … un récit de paix profonde …j’attendrais qu’il me guide, qu’il me porte le moment venu… »son moment à lui » !

Ô. Michaël, tu sais que mon être soupire ces jours pour mon fils et tu sais également qu’à travers ma dévotion, mes pensées les plus intimes, soupirant est mon coeur pour TOI !

0

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Coeur soupirant

  1. Luce dit :

    Je n’ose pas ajouter de mots après ce texte , je suis très émue et vous remercie pour tant de beauté et de profondeur d’âme . Vous êtes pleine d’Amour alors que la vie ne vous a pas épargnée !
    comme je comprends ces mots là de vous, ils résonnent en moi : « C’est alors une sorte d’honneur que de souffrir pour l’être disparu … notre tristesse, notre mélancolie deviennent des offrandes pour exprimer notre attachement . »…….Merci

    • Léa dit :

      Oui ….je « vidais » mon coeur ce jour là sur ce récit …il m’arrive bien souvent d’être triste ou mélancolique …j’ai alors besoin d’écrire , offrir, donner, partager …et mon récit devient cadeau à partager !

  2. Cathy dit :

    J’aime beaucoup ce que vous écrivez, ce texte est très beau ! Merci

  3. Rose dit :

    Merci Léa pour ce récit personnel et intime , je n’ose à peine ajouter un mot sur ce texte . Il est profond et touchant ! Votre âme continue de bercer votre enfant et comme cela est normal , il ne peut pas en être autrement ! Je vous offre mon affection , puisse-t-elle vous soutenir un peu dans les moments difficiles . Je ne crois pas à l’idée du deuil, nos chers disparus restent là avec nous , nous les ressentons, ils sont réconfortants , ils nous guident …et, avec le temps, on apprends juste à trouver cela normal !
    Nous savons intimement qu’ils sont éternels …votre fils l’est , Michaël l’est également !
    Merci chère Léa.

    • Léa dit :

      Ho …ces mots venant de vous, Rose, me touchent … »Votre âme continue de bercer votre enfant  » …oui, c’est cela ! et merci de le ressentir avec votre tendresse !

  4. Mylène dit :

    Voilà de nouveau un bien joli texte , celui -ci davantage nostalgique, mais comment cela pourrait être autrement ! Merci Léa pour le partage de vos émotions , l’images est très belle . Je pense à vous dans cette période spéciale où les souvenirs surement remontent de plus belle concernant votre fils disparu . Pour Michael , je suis très triste de voir que tout est à nouveau déballé sur le net , avec le procès contre AEG . Vous avez fait le choix, si j’ai bien compris de suivre ce procès de loin . Il y a tellement de sites pour en parler , qu’il n’est pas nécessaire pour ma part d’en ajouter ! j’apprécie votre blog toujours rempli de respect et d’Amour pour l’être que Michael a été et le souvenir que nous gardons de lui ! Une star sans pareil , unique et généreux !
    Merci bien Léa .

    • Léa dit :

      Merci à vous Mylène , vous avez tout dit et merveilleusement dit ! Je reste vraiment touchée par votre gentillesse ,!

  5. MaribelMJ dit :

    C’est encore un récit magnifique que vous venez de nous proposer, la gravure est vraiment sympa , avec une ambiance romantique ! Je voulais juste dire que je ne trouve pas les mots qu’il faudrait, mais je pense à vous et votre blog est un vrai hommage pour votre fils et pour Michael !Vous êtes toute dévouée , et comme le dit Fanny, peut-être recevez vous des signes de Michael lorsque vous dites « il n’est pas bien » . Je pense toujours à lui et je lui envoie très souvent des je t’aime , j’espère qu’il le ressent , de là où il est !

    • Léa dit :

      Merci Maribel, il est vrai, tu as raison de le dire, surtout de l’avoir ressenti…mon blog est un vrai hommage pour mon fils et pour Michael ! C’est deux là restent présents et m’inspirent sans cesse …et tant qu’il y aura cette communion entre nous et entre vous « les blogueuses de coeur » …je continuerai à écrire et poster des jolies choses, à faire circuler humblement l’Amour ! Michael nous a donner soif d’Amour , j’aimerai que le blog soit une petite source où certains peuvent venir s’abreuver qu’en ils le veulent , il est donc important pour moi que cette source là reste la plus « pure » possible !

  6. Fanny dit :

    Ho comme cela m’apaise Léa de vous lire !
    Je viens d’écrire un commentaire assez long, mais il a disparu !!! ??
    Je vous disais que je comprenais bien que ce mois de mai fasse remonter en vous des émotions difficiles à vivre ….même si vous avez une force intérieure, vous n’en êtes pas moins, un être humain …et puis, nous vous savons hyper sensible ! Je me doute que l’aide, le soutien de Michael, ne soit pas toujours suffisant , même si c’est magique, car la vie terrestre est rude !
    Je trouve votre montage photo très beau, je l’ai bien regardé et je me dis qu’il confirme votre récit ! Vous dites que votre esprit vagabonde ces jours …et bien, laissez le vagabonder un peu ! …
    Je voulais savoir si vous avez reçu des messages venant de Michael , car vous dites « qu’il n’est pas bien en ce moment » ! J’imagine que de là où il est, il n’a pas envie qu’on reparle partout dans tous les médias et réseaux sociaux , des circonstances de son décès et toutes ces choses abominables comme l’autopsie ….la vie est cruelle , car Michael à tant donné , qu’il mérite d’être enfin en paix ! Je me demande si il continue a recevoir l’amour qu’on lui envoie, celui que je lui envoie chaque jour qui passe ! Ce mois de mai est tristounet pour vous bien sûr et pour nous tous …en plus , le 25 juin arrive bientôt !
    Je l’aime pour toujours , je le jure !
    Merci Léa pour ce très beau récit , je pense à vous !

    • Léa dit :

      Merci chère Fanny pour tes mots ! Oui, tu as raison Michaël mérite d’être enfin en paix ! Tu me demande si je reçois des signes ou des messages de lui …il est difficile de te répondre, car les émotions que je reçois n’arrêtent pas de bouger, de changer …quelque fois j’ai l’impression qu’il pleure , qu’il a honte, d’autres fois je le sens loin, très loin comme si il n’était plus là et puis, je le sens à nouveau présent lorsque je ne vais pas bien ! J’ai fait un très joli rêve où il apparait serein …un rêve très beau …je le mettrait en récit sur le blog demain je pense !

  7. Kriss dit :

    Oui, j’ai pris le temps de lire ce que tu as posté, je sens beaucoup de tristesse et de lassitude mais aussi plein de courage, face à ce mois de mai difficile. Ton fils et Michael te soutiennent, sois-en sûre et c’est ça qui te permet d’avancer même si c’est dur. Bizzzouxxx

  8. Naya dit :

    Mes pensées chaleureuses sont avec toi Léa. Le temps est une fabrication humaine, pour jalonner la vie. C’est peut-être une bulle qui contient à la fois le présent, le passé et l’avenir comme un tout, avec une infinité de possibilités. Michael, tel un étrange professeur invisible, nous guide dans la découverte de la vie et de l’autre monde, il nous amène à comprendre leur fonctionnement. Il continue son oeuvre d’une autre façon. Que sa discrète compagnie apaise tes peurs et tes peines, Léa. Qu’elle te procure une douce chaleur de réconfort, de même que mon amitié, en ce mois de mémoire.

  9. magicmichael dit :

    je viens d’écrire un nouveau récit …c’est difficile d’écrire ces jours, car je suis encore un peu souffrante et d’autant plus fragilisée que ce mois de mai..(.le 26) est une date poignante, celle de la perte de mon fils … et puis, ce procès autour de la famille de Michaël ……. malgré le trouble engendré …la vie pourtant continue ! (Léa)

  10. Elodie dit :

    Merci Léa , c’est très beau, très doux malgré ce que vous abordez , la perte, ….c’est normal que la date du mois de mai vous trouble et puis, en ce qui concerne le procès en cours avec AEG, tout cela fait remonter des choses compliquées et dures ! La vie continue malgré tout cela, c’est vrai même si dans notre coeur le temps est arrêté certaines fois, ça fait quatre ans que Michaël nous a quitté , c’est fou car cela parait être tout proche de nous !
    J’ai une pensée pour vous et votre fils Léa .

    • Léa dit :

      Bonjour Elodie …merci pour ce mot très gentil …Il est vrai que les dates « ravivent » malgré nous les souvenirs et leurs émotions …il en est de même pour chacun ! Cela ne veut pas dire que nous oublions « nos chers disparus » le reste du temps , mais les dates sont là comme des rituels , nous poussant au recueillement individuel et même au recueillement universel comme c’est le cas pour Michaël …puisque des millions de gens se sont sentis « abandonnés  » lorsqu’il a quitté notre terre ! « Ces dates « sont des phares qui clignotent au loin, nous rassemblant unis pour une pensée profonde ….elles sont l’empreinte sans cesse réactivée pour que jamais rien ne soit oublié !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s