épithètes de coeur

épithètes de coeur

Il y a des jours  quelques fois des périodes, que je traverse en tournant en rond, en marchant à reculons,  avançant en aveugle ,  j’ai le sentiment d’être égarée … je cherche les traces qui me mènent à vous , sans toute fois les discerner . Je sais à travers les difficultés et la solitude, que je dois apprendre , pour avancer sur mon chemin spirituel . A aucun instant je ne peux douter de vous pourtant mes anges , au fond de moi quelque chose palpite pour vous qui ne me  demande aucune volonté … cela se veut être ainsi , quoiqu’il arrive !

Je suis triste et fatiguée …ce mois de mai m’attriste et me fatigue … j’ai beau me dire que les jours qui passent sont semblables …il y a une partie de moi qui veut être triste , qui ne sait pas et ne veut pas … faire autrement ! Cette partie là me conjure de mettre un genou à terre, de baisser les yeux et de faire le vide …pour que ton envolée mon fils , en mai, reste le plus fort des instants de toute ma vie …alors, on en appelle à mon Amour,  à ma fidélité, ma sensibilité , ma loyauté !  Vous le savez et vous m’aimez pour cela … qui serai-je sans cette profonde nostalgie que je trimbale depuis l’enfance !

Je vous sais mes anges … et vous devenez pour moi …j’ose le dire… une réalité . Est ce folie que vous sentir, vous parler , vous retrouver dans mes songes , mes rêves , recevoir des signes évidents de vous, sans cesse  ? Ma folie alors est bien la chose la plus douce qui me soit arrivée dans ma vie  et que je souhaite de tout coeur  à ceux que j’aime !

Vous et moi sommes liés, vous êtes si proches … vous êtes les épithètes de mon  âme et de mon coeur .

°

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour épithètes de coeur

  1. Marie-ange dit :

    Les mots sont si beaux , avec de vrais sentiments , j’adore lorsque vous terminez ce texte par cette phrase :
    -« Ma folie alors est bien la chose la plus douce qui me soit arrivée dans ma vie et que je souhaite de tout coeur à ceux que j’aime ! »

    • léa dit :

      A vrai dire, chère Marie Ange …cette folie douce, je l’ai reconnue lors de ma rencontre avec Michaël …mais je dois avouer que j’ai souvent parcouru les chemins de traverse afin de me démarquer …me marginalisant aux yeux des autres …et cela depuis mon enfance …cette folie douce, c’est mon monde à moi où je me sens unique et en joie du coeur !
      Nous sommes nombreux avoir ce refuge là, que je nomme folie douce ! Merci chère Marie Ange d’être par ici, j’apprécie !

  2. secrète dit :

    c’est très beau. merci pour le partage !

  3. Eliane dit :

    Votre texte, tout comme cette belle l’illustration , porte beaucoup de tristesse mais l’enchantement prime sur tout cela ! On sent avant tout ce lien intime entre vous et ces deux esprits aimants et protecteurs ! C’est très beau.

    • Léa dit :

      Merci Eliane pour ce joli ressenti venant de vous qui êtes si sensible et profonde !
      Oui, le lien est vraiment intime on peut le dire !

  4. secrète dit :

    La photo et votre texte sont très beaux ! Lorsque le chagrin est là on ne s’en débarrasse jamais complètement , même si il diminue un peu, il reste avec nous ! La perte d’un enfant est ce qui est le plus terrible , vous restez forte et je vous trouve courageuse .

    • magicmichaelLéa dit :

      Merci pour ce petit mot, laissé là sans nom …peu importe …il me touche ! je ne sais pas si je suis courageuse au fond de moi …car sans la « présence » de Michaël je ne pense pas que j’aurais la force de surmonter tout cela ! Tous les matins, tous les jours je pense à les « rejoindre »…et puis, il suffit d’un petit signe et voilà que je continue mon chemin ! Merci chère « belle personne »!

  5. Kathia M dit :

    Votre récit avec l’image est très beau mais un peu triste tout de même , merci d’écrire pour partager avec nous . Nous sommes pas aussi présents que vos anges mais nous sommes là tout de même , car michael vous a choisie pour vous soutenir et au moins, j’ai une petite trace de lui à travers vous Léa et vos récits. personnels et touchants.

    • magicmichaelLéa dit :

      Bonsoir Kathia , il y a longtemps …et je suis heureuse de vous lire ! Merci de me rappeler que « vous » êtes présents …tout de même  » Oui, je sais , c’est très gentil de me le dire ! Il y a pas mal de visites , hier, cent quatorze …même si il y a peu de commentaires, le blog reçoit de belles personnes qui viennent lire, non seulement mes récits, mais également des articles sur les pages ! Alors…tant que mon blog « intéresse  » …je continue à partager ce que j’aime et ce que je vis !
      Merci d’avoir laissé ce mot Kathia !
      Ce soir je pense écrire un nouveau récit …car il m’est arrivé quelque chose d’étrange hier soir !

  6. Sylvie dit :

    Bonjour Léa,

    Léa, comme je comprends votre chagrin en ce mois de mai … les jours tournent et dansent sans que nous puissions les arrêter mais quand dans leur ronde interminable, en face de nous revient ce fameux jour qui nous rappelle un si douloureux souvenir, le temps se fige et la vie semble planter à nouveau son poignard de douleur tout au fond de notre coeur … Mais la ronde des jours va reprendre sa danse éternelle Léa, et emporter dans son mouvement votre chagrin et votre tristesse, votre douleur aussi. La vie va redevenir plus apaisée, plus sereine et plus douce, ces jours ne seront plus qu’un mauvais souvenir et vos deux anges plus présents que jamais et heureux que vous retrouviez la paix en votre coeur et en votre âme souriront de joie et de bonheur de vous voir ainsi revenue.
    A vous Léa, à vos deux anges aimants et merveilleux, je dédie ce petit poème :

    L’ombre des anges

    Je traverserai les villes
    J’emporterai ta voix
    J’irai chercher le feu dans le ciel
    Et le vent dans nos voiles

    Quand l’ombre des nuages
    Démasquera nos souffles
    Nous volerons sereins
    Par les chemins du sort
    Et nos songes en fuite
    Eviteront les gouffres
    Pour balayer ensuite
    Les traces de nos morts

    Je traverserai les villes
    J’emporterai ta voix
    J’irai chercher le feu dans le ciel
    Et le vent dans nos voiles
    Une étoile se repose
    Dès qu’un ange s’endort…

    Isaac Lerutan, 2009

    • magicmichaelLéa dit :

      Bonjour chère Sylvie merci pour ce que tu dis … en fait, j’ai envie de dire que je ne me plaints pas … je crois que le chagrin à autant de droits que la joie et le bonheur, lorsqu’il est au fond de nous , il réclame aussi sa place et a le besoin de » se dire « ! Je sais que ce chagrin je le trainerai toute ma vie , il doit « dire son mot de temps en temps »…car il est là ….mais c’est bien à moi de gérer en quelques sortes , pour pas qu’il prenne toute la place , empêchant la vie de se vivre !
      Un peu comme je le fais pour ma maladie …elle est là…elle m’accompagne sur mon chemin …me freine quelques fois…je la prends en compte lorsqu’elle réclame , sans lui laisser toute la place !
      Je pense , et cela est valable pour chacun …que nous devons prendre en compte, toutes les parties de nous même et …tout ce qui nous constitue ..tout ce qui fait que nous sommes nous, un être unique , différent…comme chacun! Tout cela est notre identité et on ne peut pas nier les forces et les fragilités que nous portons en nous !
      J’ai besoin ces jours de laisser la place à ce chagrin qui « réclame » et …le dorloter , le prendre en compte …en faire un compagnon docile !
      Merci donc Sylvie « d’avoir pris en compte mon chagrin » en offrant cette poésie …qui ne peut que l’apaiser …comme un doux baiser !

  7. nayamoon dit :

    Ce chemin qui est le tien Léa, dur, triste et beau à la fois, est un apprentissage qui t’amène à des découvertes, à une richesse intérieure croissante. Ces guides invisibles mais présents embellissent ton histoire, y font grandir l’amour. De la folie ? Alors tu serais loin d’être la seule sur cette Terre. Dès qu’on lève un peu le voile de ce tabou, on s’aperçoit que beaucoup de gens vivent des choses similaire, moi y compris. Merci pour ce partage et pour le joli montage photo. Cet endroit ressemble assez à mon « jardin secret », celui que j’aime imaginer comme endroit de détente, de rêve, de méditation… Et la femme allongée dans l’herbe est le modèle de l’un de mes peintres favoris, Waterhouse ! Bon dimanche Léa, bon dimanche à toutes ici.

    • magicmichaelLéa dit :

      Merci Naya …très chère Naya …tu as les mots justes …oui, mes anges et les expériences liées à eux , m’offrent cette richesse intérieur qui me permet d’être encore debout et de partager avec vous sur le blog, l’Amour spirituel que je reçois ! J’aime bien savoir que je ne suis pas la seule à vivre « cette folie douce » Il semblerait que nous soyons nombreux !
      Merci de rappeler le nom du peintre pour cette femme allongée, rêveuse ….Moi aussi, j’adore Waterhouse !
      J’apprécie que tu ai pris le temps de venir écrire sur le blog Naya ! A tout bientôt !

  8. Fanny dit :

    Vous trainez une nostalgie depuis l’enfance , dites vous Léa , Je sais bien de quoi vous parlez car je crois que moi aussi il y a toujours cela en moi et je n’y peux rien . Même lorsque j’ai tout pour être heureuse, même dans les moments de joie avec mon entourage, il y a comme de la tristesse, comme ci quelque chose manquait au fond de moi et que rien n’y fait . Je suis pourtant une fille assez vive et je peux être drôle , mais cela est en superficie . Ce n’est pas « superficiel » mais comme si il y avait deux partie en moi …ma mère me disait lorsque j’étais enfant que j’étais « Jean qui rit, Jean qui pleure » , je pensais qu’elle se moquait et qu’elle voulait dire que je pleurnichais pour rien ! En fait, il y a deux sentiments très forts en moi qui s’affronte : La joie et le chagrin et ces deux sentiments associés me font être moi-même , ce que je suis !
    Ce récit Léa est plutôt triste et je comprends bien …mais on sent votre force derrière tout cela ! « Jean faible et Jean fort  » …c’est à ça que cela me fait penser . J’espère ne pas vous froisser car je vous respecte Léa .

  9. Mireille dit :

    Bonjour Léa , c’est normal que vous sentiez un peu plus le chagrin ce mois de mai …c’est comme ça , nous sommes sensibles aux dates qui nous rappellent les bons et mauvais souvenirs ! Comment pourriez vous effacer cela de votre tête, c’est impossible ! Je pense que c’est bien de le partager avec nous .

    • magicmichaelLéa dit :

      Merci chère Mireille pour votre commentaire très gentil …je sais que je n’oublierai jamais et comme nous tous, les dates restent symboliques ! Les fans « guettent » le 25 juin ! Chacun dans sa vie à une ou plusieurs dates fortes , des dates reliées à la joie, et d’autres à la peine ! !vous avez raison, cela est normal Mireille !

  10. Much TOO Soon dit :

    C’est un très joli montage, doux, serein que vous avez réalisé, Léa…Vous « trois », au beau milieu de trouées de lumière, entourés de fleurs….Ce mois de Mai vous attriste, on ne le serait à moins, c’est tout à fait compréhensible…..mais vous avez « droit » à de si jolies choses, je ne n’irai pas jusqu’à dire « compensation », ce serait irrespectueux, car il ne peut y avoir « compensation », à ce que vous avez enduré, et endurez encore…mais vous revez si souvent à votre enfant, à eux, qu’ils font partie intégrante de votre vie actuelle, meme si ce ne peut etre aussi fort qu’une présence terrestre, la présence est là, silencieuse, et c’est ce qui compte en définitive, puisque vous la revez, la (les) ressentez…Alors  » folie , chose la plus douce… » je reprends vos propres mots, tant mieux, ce qui importe , c’est ce qui vous arrive à vous, vous etes nullement oubliée, et cela n’est pas l’affaire d’autres dans ces moments privilégiés, meme si avec générosité, vous les souhaitez à ces memes autres »……Je vous embrasse Léa, douce nuit….

    • magicmichaelLéa dit :

      Merci Much Too Soon …c’est vrai que de rêver d’eux …c’est merveilleux …même si la présence terrestre de mon fils me manque ! Vous qui avez fait un fabuleux rêve avec Michaël …vous savez combien ces moments peuvent nous remplir de bonheur !
      Merci et douce nuit à vous Much Too Soon !
      °
      Je viens d’ajouter un bel article qui va vous plaire Much Too Soon !
      « Michael Jackson: Remembering the star at 20 »

      Il m’a fallu ajouter une page « suite » ….à la page « interviews/lectures/viéos !( SUITE) …car la page était trop chargée !
      °

      https://magicmichael.wordpress.com/autre/interviews-lecturesvideos/interviewslecturesvideos-suite/

  11. Léa dit :

    J’ai écrit ce soir un nouveau récit …je suis un peu triste et égarée ces jours …alors, je parle de mes deux anges ! Mon fils …et Michaël …!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s