la pureté de Michael

MICHAEL JACKSON était le mélange parfait de l’innocence d’un enfant avec la sagacité d’un vieil homme.

Publié le 17 Juin 2014…..Michael Jackson par Elisabeth 

Nous ne pouvons pas prétendre nous soucier du monde si nous ne pouvons pas nous soucier des drames humains individuels, en particulier si nous ne pouvons pas voir la valeur des artistes comme Michael Jackson, qui a plaidé pour que le monde  se tourne vers l’amour et la douceur grâce à son art (il a été, en retour, blessé et trahi par le monde). J’espère que vous parlerez des messages que Michael a essayé de transmettre à travers ses chansons – des messages de changement (Man in the Mirror), l’unité raciale (Black or White) , la paix et l’amour ( dans beaucoup de ses chansons), etc… je voudrais  vous faire confiance pour ne pas oublier l’assassinat de caractère qui, à travers les médias traditionnels, a fait tant de mal à cet homme vulnérable (c’est à dire, par le baratin sensationnel de son apparence, son excentricité, etc.) Concentrez-vous plutôt sur ​​la façon dont il a souffert comme enfant et adulte. Cela nous en dit long sur la raison pour laquelle il se retira dans un monde qui semblait si incompréhensible pour les gens qui ne connaissent rien aux afflictions humaines profondes.

C’est ainsi que Filip Panusz s’est exprimé sur facebook et  je ne peux qu’être d’accord avec sa façon de penser.

S’il existe des journalistes sans éthique, Filip Panusz    (journaliste américain) ne fait assurément pas partie de ces derniers, outre ses phrases écrites sur facebook,  son hommage à Michael jackson le 24 septembre 2009 a sans aucun doute et  vraiment touché d’innombrables coeurs avec ses mots.

Les voici :

«  Ce  n’est pas dans l’art musical de Michael Jackson que consiste sa grandeur avant tout, elle est en fait dans sa belle humanité. » Sa musique est juste une manifestation et l’expression de l’humanité. La plupart des éloges ont été données  à l’envers.  Le plus grand héritage de Michael est son caractère affectueux et les leçons qu’il nous enseigne à travers sa vie finalement tragique, sur le vrai visage d’un monde souvent brutal et laid.

Dans Michael Jackson, on voit l’innocence et la pureté rarement vue chez un adulte. «L’enfantillage de Michael Jackson laisse perplexe beaucoup de gens, mais c’est précisément cette caractéristique qui le distingue d’un monde adulte qui a appris de manière efficace a être froid et calculé, intelligent et fin, correct et professionnel. Les adultes qui cherchent à se perfectionner n’auraient en fait besoin que d’imiter Michael et de devenir plus enfantins. »

Si Michael était coupable, son péché était qu’il savait et ressentait  trop son moi  intérieur. Les gens qui se ressentent profondément semblent souvent bizarres ou non, mais, comme Dostoïevski, leur folie superficielle dissimule souvent une compréhension profonde du cœur humain. La capacité intense de Michael, pour se ressentir,  lui permettait d’être un aimant attentionné et un être humain sensible. Il était bien plus capable d’amour que ne le sont la plupart des adultes. Malheureusement, cette sensibilité aiguë rendait également Michael extrêmement vulnérable et sensible. Tous les gestes et les attitudes étranges de Michael lui avaient donné un principe profond – que le monde est pur, innocent et inoffensif – . Bien sûr, ceux d’entre nous qui ont « grandi » ont appris que le monde n’est pas pur, innocent ou inoffensif. D’où la tragédie de Michael Jackson. Ses actions semblent irresponsables et inquiétantes quand elles sont  interprétées à travers les catégories d’un monde déséquilibré.

La vérité est, que Michael avait les yeux et le cœur d’un enfant qui voyaient dans une dimension – celle de l’amour pur. Quand il  savait que quelqu’un désirait quelque chose de lui, il  donnait de façon désintéressée, sans faire attention à des conséquences logiques ou une prudence raisonnable. Pour lui, Les diktats de la bienséance et de la convention étaient, comme ils devraient être, totalement subordonnés aux règles de l’amour. Il faisait sens pour lui de  donner de la joie aux autres, même si cela  et ses propres actions l’ont soumis à des rancunier, des  manipulations égoïstes et ridicules par d’autres.

Michael n’était pas prêt à assumer, (comme la plupart des adultes sont conditionnés à le faire), que lorsqu’il était approché d’une personne,  que cette derniere pouvait avoir une nature ternie. Il a donné aux autres le bénéfice du doute, il les abordait comme s’il s’approchait d’anges et d’enfants. Quand il  rencontrait des démons, donc, il était totalement exposé et dévasté à la réalisation soudaine que la personne qu’il avait espérée être un ange,  pouvait en fait être très maléfique. Sans aucun doute, cela lui a apporté beaucoup de souffrances.  En d’autres termes, la pureté de Michael était telle,  que s’il  rencontrait neuf personnes, qui s’avéraient être viles, il saluait encore la dixième comme un ange. Cela défie la logique humaine raisonnable, mais il  restait fidèle à son adhésion à la plus grande logique de l’amour divin.

Michael s’est  lui-même entouré d’enfants non pas parce qu’il était perverti, mais parce qu’il voyait en eux l’espoir d’un monde qui n’avait pas grandi pour devenir beaucoup trop mature. Ce qu’il aimait chez les enfants était la « pureté du coeur » des Béatitudes. Il essaya désespérément – de manières et en  apparences irrationnelles – de protéger cette pureté adolescente,  d’un monde de la cruauté horrible qu’il ressentait dans sa propre chair. Si le fait qu’il ne voyait rien de mal à exprimer son amour envers les enfants de manière émotionnellement intime,  atteste sa pureté, et que notre inclination à penser qu’il était un pédophile est notre volonté d’assumer que l’amour est une déviation pathologique et ne peut qu’attester de notre impureté essentielle. Dans un monde qui est tombé en morceaux, cela  n’a de sens que pour  « ce qui est mauvais est bon, ce qui est bon est mauvais ». Ainsi, l’amour est devenu un trouble pathologique, alors que la haine, et l’éloignement rationnel définit la nouvelle «humanité».

Michael a créé et s’est entouré d’un monde digne des enfants, car il estimait que c’est l’idéal auquel nous devrions aspirer,  un idéal dont nous ne sommes pas à la hauteur. Cela  a également été, d’ailleurs, un moyen pour lui de compenser la douleur qui était si omniprésente en lui – la douleur de son passé et du présent, la douleur de son expérience personnelle viscérale. Michael était sensible – peut-être hyper-sensible – et afin d’être, il se sentait investi beaucoup plus directement et profondément que la plupart des autres. Son  agonie a conduit Michael à une morale absolue en réponse. Cependant irréaliste et idéaliste, il pouvait ressembler à un adulte à l’esprit pratique – ce monde de Neverland a éradiqué la douleur de la réalité à travers une contradiction radicale – C’était tout à fait raisonnable pour Michael.Michael était le mélange parfait de l’innocence d’un enfant avec la sagacité d’un vieil homme. Il a vu à la fois beaucoup moins et beaucoup plus que la personne moyenne ne voit. Quincy Jones était donc profondément astucieux quand il a décrit le célèbre Michael Jackson  comme l’homme à la fois le plus ancien et le plus jeune qu’il connaissait.

Ériger des idéaux comme Neverland pour faire face à la triste réalité n’est pas un échec moral. Bien vu, c’est juste un symptôme ou un  témoignage de l’état pathologique du monde. La faillite morale est la triste réalité de ce monde».

source: http://www.mjworld.net .

www.Mjworld.net – Michael Jackson World Network

Un commentaire pour la pureté de Michael

  1. magicmichael dit :

    Voici un magnifique article qui fait du bien !!
    Je vous invite à le lire il y est question de l’innocence, la pureté de MJ …vu par un journaliste de coeur : Filip Panusz !
    (-Article venant du blog d’Elisabeth -)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s