un animal immortel

Retour sur la page : Sciences /spiritualité

°

Une méduse , le seul animal immortel !?

D’après plusieurs recherches scientifiques, la méduse nutricula de Turritopsis serait le seul animal pouvant être immortel. En effet, cette méduse serait capable de remonter le temps, passant d’une phase de vie avancée à une phase de vie plus jeune.

Les nutricula de Turritopsis sont une espèce de méduses bien spécifique. En effet, ils pourraient être les seuls animaux dans le monde à avoir découvert le secret d’une jeunesse et d’une vie éternelle, une véritable avancée dans le monde scientifique. Cette méduse serait ainsi capable  de se rajeunir, une fois une certaine phase de vie dépassée, ne donnant ainsi aucune limite à leur durée de vie. Les scientifiques expliquent ainsi que la méduse hydrozoaire est le seul et unique animal dans le monde à pouvoir inverser son vieillissement pour revenir dans le temps et régénérer sa structure entière afin de revenir à l’état de polype, c’est-à-dire lors de sa première phase de vie.

Ce processus s’expliquerait notamment par le phénomène de trans-différentiation, ce qui signifie qu’un type de cellule se transforme en un autre type de cellule. Seuls quelques animaux dans le monde peuvent provoquer une trans-différentiation, mais celle-ci est toujours limitée, comme la salamandre par exemple, qui peut refaire « pousser » sa queue lorsqu’elle la perd. La méduse nutricula de Turritopsis a la particularité de régénérer l’ensemble de son corps, et cela de façon infinie. Plusieurs chercheurs et équipes scientifiques étudient attentivement cette espèce afin de déterminer de quelle façon il est possible de reproduire ce processus de vieillissement/rajeunissement.

Évoluant souvent en eaux profondes, et puisqu’elles ne peuvent peu ou pas mourir, ces méduses sont en train de développer leur présence dans les eaux du monde entier, et non plus seulement dans les eaux des Caraïbes où elles étaient à l’origine. Et le Docteur Maria Miglietta de l’institut marin tropical de Smithsonien d’expliquer :

« Nous attestons à une invasion silencieuse mondiale« .

000

Wikipedia :

Turritopsis nutricula est une méduse de la famille des hydrozoaires.

Découverte par des chercheurs en biologie de l’université de Lecce, elle mesure à peine 4 ou 5 mm et est originaire de la mer des Caraïbes. Les immatures possèdent 8 tentacules tandis que les adultes en ont entre 80 et 90.

Caractéristiques

Elle serait immortelle d’après des recherches scientifiques, mais uniquement biologiquement. L’immortalité biologique a dans un premier temps été décrite sur les cellules cancéreuses, dont les mécanismes d’apoptose (mort cellulaire naturelle) sont bloqués, rendant ainsi la cellule cancéreuse exempte de vieillissement, mais la méduse, elle, peut « vieillir » et « rajeunir ». En effet, cette méduse serait capable d’inverser son processus de vieillissement, et ainsi de retourner à sa forme juvénile après avoir atteint sa maturité sexuelle, et ce indéfiniment (théoriquement) grâce au processus de trans-différenciation. Cette immortalité concerne seulement son développement, lequel aboutit chez la plupart des êtres vivants, à la vieillesse et à la mort. De par ses caractéristiques exceptionnelles, elle fait l’objet d’études par les biologistes et les généticiens.

Mais cette immortalité potentielle inquiète les scientifiques, car elle serait responsable de la prolifération de ces méduses à travers toutes les eaux du globe. Il est certain que l’aire de répartition de Turritopsis nutricula s’étend un peu plus chaque année2. Cependant, elle n’est pas immortelle au sens strict : elle n’est ni indestructible, ni exempte de maladies, de prédations ou d’accidents. On ne sait pas non plus si elle peut d’elle-même décider d’inverser son processus de vieillissement ou si c’est en fonction d’un environnement spécifique qui le déclenche.

Selon V. Battaglia, son immortalité potentielle n’est pas la vraie raison de sa prolifération. On sait que de nombreuses autres espèces de méduses se multiplient un peu partout dans le monde à cause du réchauffement du climat et de l’activité humaine. La surpêche des principaux prédateurs des méduses est une possibilité, une autre hypothèse est que les navires et sous-marins ramènent involontairement dans tous les ports ces minuscules méduses qui se répandent quand on vide l’eau des ballasts.

000

Publicités

3 commentaires pour un animal immortel

  1. Fanny dit :

    J’imagine bien si nous devenions immortels , les humains , la catastrophe que cela serait , car nous sommes déjà vraiment trop nombreux sur la terre , on ne se supporte pas déjà entre nous, les êtres se déchirent entre eux pour des futilités et les ressources mondiales, l’eau potable ,commencent à manquer ! Je crois qu’on dit que … »nous sommes tous égos face à la mort « …nous ne serions plus égos nul part ! l’immortalité est pourtant le grand rêve de l’humain !
    merci pour cet article Léa !

    • magicmichaelLéa dit :

      Bonjour Fanny…il est difficile d’imaginer que l’humain serait préparé à être immortel ! J’ai bien du mal moi aussi à penser que cela soit possible et surtout souhaitable effectivement ! L’Amour est immortel… et cela me va bien pour l’instant !
      Merci chère Fanny votre commentaire est pertinent à mon gout .

  2. magicmichaelLéa dit :

    un nouvel article …dans la rubrique « Sciences Spiritualité »…(sous passé-présent-futur)
    Plutôt étonnant …
    un animal qui semble être immortel ….sur lequel les scientifiques se penchent !
    https://magicmichael.wordpress.com/passe-present-futur/sciences-spiritualite/un-animal-immortel/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s