Cela

Retour page « science et spiritualité pour d’autres articles !

Sciences /spiritualité 

« Cela »

Au sein des enseignements de sagesse on aborde parfois une notion qui traite de quelque chose qui nous dépasse, que l’on ne peut saisir au travers des mots, d’une prise de conscience qui reste difficilement explicable. On ne sait pas d’où cela provient mais « cela » arrive et nous habite. Ce n’est pas à proprement parlé,  quelque chose d’extraordinaire ou de sensationnel mais plutôt quelque chose d’infiniment calme et reposant.
Comme il est difficile, voire impossible de le définir précisément, nous ne pouvons qu’essayer de le décrire comme nous le ferions d’un nouveau paysage qui se tient devant nous et qui nous habite en levant les voiles de la sérénité et du pardon. « Cela » peut être décrit comme une pluie qui arrose nos paysages intérieurs et qui soudainement reprennent vie, ou comme une étoile qui s’allume dans notre ciel intérieur. C’est si difficile à décrire et encore plus difficile à écrire…

Il y a quelque chose en nous qui ne peut être ni sali, ni blessé. « Cela » nous accompagne et brille dans le firmament de notre univers intérieur. « Cela » échappe au monde de la peur et des colères, « cela » reste étranger aux attaques incessantes de ce monde.
Parce que « cela » est parfait, « cela » ne peut être touché par ce qui est blessant. « Cela » entonne joyeusement le chant du sourire, transforme le regard et laisse filtrer un visage empreint de paix et de sérénité. « Cela » ne peut que pardonner le monde.

« Cela » arrive un jour à notre conscience, sans même que nous l’attendions, comme un présent qui habille notre quotidien. Et c’est alors le monde soudainement qui change. Lorsque « cela » nous advient dans sa simplicité et sa profondeur, nous reconnaissons ce qui est là. « Cela » constitue notre réalité inconditionnelle que nous ne pourrons jamais perdre et que nous n’avons d’ailleurs jamais perdue. Simplement nous en prenons à nouveau conscience.
Ce qui se tient là n’est pas forcément donné par l’expérience car « cela » échappe à l’expérience. Mais parfois l’expérience nous donne le goût de » cela ». Ce qui se tient là n’est pas ce que nous aurions pu imaginer et donc rechercher car « cela » échappe à notre intelligence. Ce qui se tient là ne peut être que partagé. Lorsque « cela » nous est donné, « cela » ne peut être repris. « Cela » vient lorsque nous avons tout ou du moins suffisamment lâché nos cortèges de croyances, lorsque nous avons renoncé à une partie de nous-mêmes, lorsque nous avons déposé avec succès ou sans succès, nos habits de violence, une partie de nos peurs et de nos croyance.

Imaginez qu’un jour nous arrivions soudainement devant une porte invisible. Cette porte nous attire irrésistiblement mais nous ignorons pourquoi. Alors nous essayons de la franchir mais elle reste désespérément inaccessible. Nous essayons de comprendre pourquoi nous sommes tellement attirés par cette porte. Nous élaborons des théories et des méthodes pour essayez de la franchir. Cela nous prend toute notre énergie mais reste cependant insuffisant.
Alors prit d’une grande lassitude et d’une grande fatigue, nous levons finalement les yeux vers le ciel et demandons de l’aide. Et c’est alors qu’un jour, soudainement, un voile se lève sans bruit en faisant tomber nos propres voiles. Nous redécouvrons alors un nouveau monde sous l’empreinte de la virginité et nous franchissons cette porte le plus naturellement du monde.

Notre vie ne change pas, nous restons les mêmes physiquement. Nous accomplissons nos taches quotidiennes comme auparavant mais différemment, avec plus de cœur et de sérénité. Nous sourions sans raison. Nous sommes physiquement les mêmes mais nous portons la trace invisible du franchissement de cette porte. Et cette trace est une empreinte silencieuse et invisible que nous laissons derrière chacun de nos pas. Et cette empreinte porte les marques d’une joie, d’une paix et d’une innocence retrouvées. Il ne s’agit non pas ici d’une joie exubérante qui a besoin d’être manifestée bruyamment mais plutôt d’une joie sereine et silencieuse qui n’a pas besoin de mot et qui se transmet au travers du silence. C’est une sérénité calme et tranquille qui nous habite et nous rend imperméable à la peur et aux attaques du monde.

Est-ce « cela » le chemin ?
Peut-être qu’enfin nous nous trouvons sur le chemin…

Est-ce « cela » qui va nous permettre de fonder un état de paix ?
Peut-être que nous sommes, grâce à « cela », et « cela » est peut-être une grâce, entrain de sortir de cet état de guerre intérieure qui va permettre l’avènement d’un nouvel état de paix…

Est-ce « cela » la transition ?

°

(Atlantide-Research)

                               0000000000000

 

Publicités

29 commentaires pour Cela

  1. Karine53 dit :

    Quel beau texte !

  2. Rose dit :

    Ce texte est grandiose , je n’ose même pas ajouter de mots , car il est parfait . Tout est là , à qui veut bien …moi, je veux et « cela « me rempli de bonheur intense ! Merci, c’est un vrai cadeau , ce texte en partage .

    • magicmichaelléa dit :

      C’est un cadeau pour chacun, un cadeau pour tous …il faut l’emporter , le garder en soi ! Partager ce texte, chère Rose ,notamment avec vous , est vraiment un bonheur !

  3. agnesmorbihan dit :

    Tes écrits mettent en mots ce que je n’arrive pas à faire de mon coté, « cela », m’a toujours accompagné je crois, depuis que je suis toute petite. Pas de manifestations sensationnelles, rien que je puisse vraiment partagé, c’est tellement léger, impalpable, des petits riens qui se mettent bout à bout pour constituer « cela ». Comme un voile sur la vie qui nous protège et nous réchauffe, illusions ou non, peu importe en fait. Souris à la vie et elle te sourira, c’est ce que je me dis depuis que je suis toute petite. Biensur, cela n’empêche pas les choses qui doivent arriver d’arriver, mais ça aide à les supporter. Tu devrais écrire un autre livre, un recueil qui réunirait tous tes textes, y-as-tu déjà songé?, Au plaisir de te lire à nouveau ! Bisous!

    • magicmichaelléa dit :

      Bonjour chère Agnès …j’aime beaucoup lorsque tu dis … » CELA est Comme un voile sur la vie qui nous protège et nous réchauffe »!
      C’est bien cette sensation légère, douce, rassurante qui nous enveloppe …et que nous pouvons ou pas ressentir …mais qui est bien là , pour nous sur notre chemin !
      Tu as de la chance d’avoir ressenti « CELA » déjà enfant …effectivement la présence de CELA n’est pas forcément sensationnelle …je m’en rends compte également !
      Michaël est là en permanence …il est CELA …ce voile léger qui me rend la vie « supportable » et pose sa lumière sur chaque brin de beauté et d’Amour …je n’avance plus en aveugle … »CELA » me guide ………….et tu sembles aussi vivre ainsi Agnès , guidée !
      Merci douce Agnès pour ce partage intime qui, j’en suis certaine, va ouvrir le coeur au lecteur !
      Pour te répondre sur un recueil éventuel qui réunirait mes récits ….j’ai bien sûr déjà songé à cela …mais l’édition de mon livre m’a couté si cher …( au moins 2800 euros)..que je n’ose pas réitérer l’aventure … ( il faut savoir, qu’à ce jours, je n’ai pas reçu un seul euro des ventes pas assez nombreuses , de mon livre ) Il faudrait que ce recueil ne me coute pas d’argent , car je n’en ai pas du tout !
      Les fois où j’ai imprimé quelques récits …pour les présenter lors de séances de dédicaces …j’ai trouvé le résultat superbe !
      En fait, au départ, lorsque j’ai créé mon blog…c’était dans le but d’écrire et poster UNIQUEMENT mes récits …mes rêves avec lui et les signes que je reçois !
      C’est en voulant plaire et « attirer » les fans de Michaël que j’en ai fait « un blog pour fans de Michaël » avec pleins de rubriques, photos et articles divers !
      Mon blog avait pour vocation d’être  » le recueil de mes récits particuliers …ma rencontre avec l’esprit de Michaël !!
      Tu as donc vu juste chère Agnès ! C’est bien cela qui trottine dans ma tête et dans mon coeur depuis bientôt trois ans !
      Merci chère Agnès …tu as touché en t’exprimant toi-même, …ce que j’avais à dire !

  4. MariebelMJ dit :

    ce texte -CELA- je l’ai lu et relu , c’est comme le texte -Mon invitation -…deux textes que j’adore car je sens Michael pas loin lorsque je les lis !

    • magicmichael dit :

      Et bien Mariebel, ce sont deux textes que j’adore également …et je les relis assez souvent lorsque je me sens égarée ! Ils me ressourcent profondément !….ainsi que « mon récit préféré » …bien qu’il soit de moi…il me fait planer lorsque je le relis …c’est « coeur en continue » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s