L’instant coeur

°(publier le 1er janvier 2011)

L’instant Coeur

°C’est l’instant… le moment !

Nous voilà entrant dans une nouvelle année, il semblerait qu’une porte vient de s’ouvrir , nousc'est l'instant invitant à entrer en se refermant derrière nous ! Il serait question de temps, de temps qui passe , un mouvement, quelque chose d’incessant ,  irrémédiable, qui s’imposerait à nous ! Le temps passerait comme une couleur qui s’estompe !

Non, vraiment, je ne sais pas au fond de mon coeur ce qu’est ce temps dont il est question ! Pourrions nous parler d’intensité, d’épaisseur, de la densité de notre vie ?!  Ma vie a cessé de prendre le temps en compte ! « votre temps »

Ce temps défile sans moi, je  l’entrevois  se dérouler sous mes pieds …mais je ne touche plus terre ! Si tout  semble devoir  avancer, je marche donc à reculons…puisque rien ne bouge ! Ce n’est pas à vrai dire, une volonté venant de moi, je sens que j’ai quelque chose en cours, à vivre, à comprendre..quelque chose d’ existentiel , « existe- en-ciel « ,  qui n’avance pas avec le temps  ;  des messages reçus depuis plusieurs mois, des signes fabuleux, que je me dois de décoder et d’intégrer,  car ils sont le sens de ma vie ! Je suis là, comme  échappée du temps,   à m’abreuver à la « grande source » !

J’écris, et c’est là,  à cet instant  même,  que mon fils vient de s’envoler,  c’est là  à cet instant ,  que Michaël vient de poser sa main sur moi, c’est à cet instant là que je suis « touchée » …et,  cet instant se meut dans l’éternité !  Si j’avance, si je grandis et  je bouge,   c’est sûrement ailleurs à cet instant !

Je n’ai plus peur des lendemains  car où j’évolue  « c’est maintenant… c’est là, …c’est l’instant »,  et  je m’y sens comme « une bien-aimée » ! Cet instant est pour moi, l’instant coeur !

°

°passez la  souris sur l’ image !

Vous dites ? .
 
 
 
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour L’instant coeur

  1. MaribelMJ dit :

    Il est très beau ce texte , vous êtes vraiment dans un autre monde Léa et je vous envie de ne pas prendre en compte le temps qui passe, car il passe trop vite . Il faut vivre au présent, vivre l’instant …mais qu’est-ce que c’est dur à faire, nous sommes trop souvent dans le passé où déjà dans le futur ! Je pense que se projeter dans le futur, c’est plutôt bien , cela nous motive dans ce que l’on fait ! Merci pour ce récit que je n’avais pas encore lu !

    • magicmichaelléa dit :

      Merci MariebelMJ , d’être là sur ce récit que j’affectionne !Il est vrai que vivre le moment présent n’est pas habituel , Je sais que les personnes qui pratiquent un peu de méditation , touche avec bonheur à cette sensation unique , de vivre l’instant qui nous relie à nous même et au TOUT …à l’humanité et à l’univers !

  2. Marjery dit :

    Il est curieux se récit et m’interpelle beaucoup. J’ai eu cette impression dès le début, dès le premier mot que ce n’était pas Léa qui écrivait ce récit mais Michael. Jusqu’à cette instant ou tu te met a parler de ton fils Léa. Comme ci dès le début du récit on trouve un Michael qui s’interroge et enfin cela se poursuit avec les mots de Léa concernant son fils et conclue une nouvelle fois avec Michael. Cela fait 2 fois que je le lis et j’en tire la même conclusion. Après tout ça serait bien normal qu’il s’interroge sur la notion de temps. Oui il est curieux ton récit Léa ou plutôt votre récit car je le perçois comme ça.

    • magicmichael Léa dit :

      Bonsoir Marjery ! Je trouve curieux ce mot curieux et ça me rend curieuse ! Alors je suis allée le relire et il peut sembler curieux en effet ! Je peut te confier le contexte . C’était le soir du réveillon , la nuit du 31 décembre ! J’étais seule comme rarement et merveilleusement bien ! Je savais que cette nuit de réveillon était emplie de fête partout ! Je voulais que ce moment soit spécial , je sentais très fort la présence de Michaël ….le temps semblait être arrêté sur nous ! Je me consacrais totalement à lui, me retirant du monde ! j’étais dans un recueillement parfait et total ! J’ai alors revu dans ma tête les image de This is it …car « mon aventure a commencé là ! Et j’ai compris que  » ça y est, c’est le moment, c’est l’instant  » !
      Alors , est né ce texte , je le sentais là …..j’ai écrit avec lui …et je savais que tout le monde était en train de changer d’année ..sauf moi , sauf nous !
      J’ai pris conscience que le temps des autres se déroulait sans moi ! Je restait dans l’instant de cette première rencontre avec Michaël , je restait dans l’instant de l’envolé de mon fils …..j’ai senti que ces deux instants étaient les plus gigantesques de ma vie et que je resterai pour l’éternité dans cet instant où l’Amour s’est emparé de moi ! Un « arrêt sur image de mon âme, en quelque sorte ! Et quelle image !!
      J’étais , Marjery, ce soir là, et je suis pour toujours dans cet instant coeur !

      On pourrait dire plus simplement et avec humour, que je suis tombée dans la potion magique …mais cela resterait également curieux !

      • Marjery dit :

        J’aime beaucoup « je suis tombé dans la potion magique ». J’adore même. Donc vous étiez bien tout les 2. Je veux dire par là que Michael était plus que présent ce soir là. Peut être se posait il les même questions que toi.

        Bon je sais tu va me dire que lorsque tu écris un récit il est là aussi mais je pense et j’en suis sur ce soir là c’était différent. D’où « Je suis tombé dans la potion magique ». Je l’aime vraiment bien ton récit Léa.

        • magicmichael Léa dit :

          Oui Marjery …j’étais sûre que cela te plairait ! Avec une métaphore un peu drôle …tout le monde comprend !
          L’image « de la potion magique, » chacun connait ! Ouf Marjery !
          Je vais t’avouer que ce récit fait partie de mes cinq préférés ! Comme « coeur en continue « …qui ressemble à celui là je trouve !
          Merci Marjery, c’est souvent plaisant de lire tes commentaires !

  3. Much Too soon dit :

    Dans « passé-présent-futur,à la suite de nos écrits de ce soir,vous dites Léa.. » L’esprit de Michael est surement « suspendu »..,là.. » (dans une dimension de l’univers ou le temps n’existerait plus…)j’ai bien aimé cette « image »….Vous qui dites Léa parvenir à vous passer de cette notion de « temps,je pense que je pourrai sincérement vous nommer « bienheureuse »…arriver à vivre « Ici et maintenant »,est une adaptation terrestre fabuleuse,un univers » empli d’une sorte de grace de l’instant présent..Le temps n’existerait plus…plus aucune véritable contrainte,plus aucun souci,etre « LIBRE » en somme,libre..le détachement,le « lacher prise »,proné par tout Bouddhiste…qui ne s’acquiert que tres difficilement au prix d’innombrables heures de méditation pour ceux qui pratiquent journellement,une vie entière y suffirait elle,pour atteindre cette « Liberté » ? Ce temps qui nous obsède,nous emporte,nous fait regretter,nous oblige,et nous « soucie »avec l’amour d’une mère au bord des yeux,qui vous faisait avancer » avant,comme vous le dites,pour s’occuper d’une Ame en demande…elle n’est plus là,mais vous la sentez,la devinez proche tout de meme….alors,il n’y a plus qu’à laisser le temps filer à son aise,vous ne vous sentez plus concernée…il n’a plus tellement d’importance,il n’obsède plus,il n’est plus préoccupant,il n’est plus contraignant,n’a plus de prise réellement sur vous….Vous arrivez,petit à petit à acquérir une certaine sagesse….c’est cela aussi,le merveilleux…Merci Léa pour ce tres émouvant texte,je vous dis à bientot…bonne nuit

    • magicmichael Léa dit :

      Ce soir, très tard, j’ai allumé la télévision, ce qui est assez rare et , Much Too Soon, il y avait un reportage sur la « 5 »..concernant l’état de conscience modifiée et les recherches scientifiques faites sur le cerveau droit ! Les autistes utilisent surtout leur cerveau droit , ils se sont « libérés  » des « contraintes « du cerveau gauche ! Le cerveau droit permettant d’atteindre le meilleur de soi, la créativité , universalité ..;et de vivre « libre » l’instant présent ! Nous avons vu des prodiges au piano, des surdoués en dessin ..etc Les bouddhistes nous expliquaient leur facilité à vivre à travers la méditation, le « lâcher prise » … » l’instant présent » … pour s’ouvrir sur les autres dans la compassion , et l’amour universel !
      J’ai donc de suite fait le rapprochement avec notre échange de courrier Much Too Soon, de ce soir !
      Je venais juste de poster sur mon blog ….le récit…l’instant coeur !
      « Hasard  » bien heureux , n’est-ce pas ? Je vais donc me coucher avec le coeur léger !
      Bonsoir !

  4. PATCHOULI dit :

    Bonsoir, Léa, oh, oui : « l’instant coeur », combien ce terme est évocateur! tu te sens « libre de vivre l’instant »! et tu apprécie ce « cadeau »!… Merci pour tout cet Amour que tu diffuses : là, à cet instant, le temps s’arrête et je le savoure!

    • magicmichael dit :

      Bonsoir Patchouli…Pas de chouli…dommage !…Je plaisante chère amie !Je suis heureuse que tu viennes faire un tour sur le blog…je sais que tu te ballades tranquillement lors de tes visites et j’apprécie tes commentaires ! Vivre l’instant…cela te va , je le sais ! et puis…je parle d’Amour !

  5. jo dit :

    Cet instant coeur là,est le votre lea,celui que seul votre âme perçoit parce que ce moment est magique, hors du temps comme s’il venait d’ailleurs, de plus loin que les étoiles……..Ce temps au fond de votre coeur vous porte vers l’amour de vos deux anges…….qui désirent vous transporter à travers leur temps, celui qui s’arrête pour mieux nous aimer et nous montrer que chaque instant est un instant coeur même si l’on se sent perdue……….L’amour est là…..pour vous ma douce Lea………..JO…….J

    • magicmichael dit :

      Bonjour chère Jo. Comme cela est bien de vous savoir sur le blog ! Votre commentaire est juste et très beau ! Il semblerait que vous savez ce qu’est « un instant coeur » ! Oui, tout semble s’arrêter par une volonté venant de « haut »…pour mieux recevoir l’Amour ! C’est cela , je sais qu’il faut cesser de s’agiter pour être connectée au beau ! Lorsque nous sommes dans l’instant présent, ..présent à soi et à l’univers…nous sommes dans l’instant coeur et c’est magique comme vous dites Jo.
      Merci et revenez vite .

  6. gaelle dit :

    Je me rappelle que nous avons déjà évoqué cette question du temps, Léa. On connaît notre mesure du temps, qui laisse ses marques sur nous, sur nos babioles, et qui nous montre, ainsi, que nous changeons, que nous évoluons. Il est certain qu’il existe d’autres façons de prendre le temps en compte. De le prendre en compte… ou pas! Comme vous le vivez à présent. A-t-il de l’importance, ce temps qui passe? Pour la plupart d’entre nous, il semble que oui, car il nous entraîne parfois dans une folle ronde des « mémos » apposés sur le frigo,pour ne pas oublier nos obligations à venir! Il nous rappelle parfois qu’il nous est compté, ce temps, et qu’il faut profiter de tous les instants. Cependant, il y a une dimension où son existence est futile: dans les rêves. Je m’en suis rendue compte il y a peu, et du coup, les rêves ont cela de serein, qu’ils ne nous imposent pas un cadre temporel. Car voilà bien un effet pervers de ce temps, chapardeur de souvenirs, et de l’innocence de nos plus belles années: la nostalgie sur le long terme, et sur le court terme, le stress! Alors, Léa, croyez-moi, si vous réussissez la prouesse de pouvoir vivre sans lui, vous êtes bénie!
    A très bientôt, merci pour ce très bel article.

    • magicmichael dit :

      Bonjour Gaëlle , merci pour votre réfflection sur mon récit, vous parlez d’obligations…oui, le temps nous les rappelle et en vous lisant je viens de me rendre compte que je n’avais plus vraiment d’obligation. Je pense que je n’ai plus d' »obligations de mère » celles qui nous font respirer pour deux ! Iil semblerait qu’elle étaient les seules que je « m’imposais » lorsque mon fils était encore parmi nous ! Je sais combien élever seule un enfant nous pousse à nos devoirs !
      Et bien Gaëlle, je n’ai plus » ces obligations  » celles qui me faisaient « avancer » …avant !
      Voilà pourquoi je suis « libre » de vivre l’instant ! Je pense que cela est un cadeau pour moi … »de consolation » quelque part ! Je peux le prendre ainsi !
      Merci Gaëlle …et puis, je pense que ce temps , sous vos pieds n’est que le chemin du ceur qui se déroule pour vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s